Les filles sont pubères plus tôt

Une enquête menée en France en 1994 montre qu’à 13,1 ans la moitié des filles sont pubères et la moitié des garçons à 14,8 ans.

À quel âge la puberté survient-elle ?

Pour répondre à cette question, on mesure généralement l’âge aux premières règles pour les filles. Pour les garçons, la puberté est plus difficile à caractériser : il n’existe pas d’équivalent masculin des premières règles. Du coup, la puberté masculine est rarement étudiée et l’âge à la puberté des garçons reste mal connu. Une enquête nationale menée en France en 1994 a cependant permis de lever le voile en fournissant un riche ensemble d’informations sur la puberté des filles et des garçons.

Les filles sont actuellement pubères vers l'âge de 13 ans

Pour la grande majorité des filles (9 sur 10), les premières règles interviennent entre 11 et 14 ans, et pour 6 filles sur 10, à 12 ou 13 ans. L’âge moyen à la puberté a beaucoup évolué depuis deux siècles : en 1750, il était vraisemblablement proche de 16 ans en France. Un siècle plus tard, en 1850, il était voisin de 15 ans.

Durant le XXe siècle, il a continué à diminuer rapidement : au début des années 1990, il est proche de 13 ans. Cette baisse importante qui a été observée dans l’ensemble des pays développés, est attribuée principalement à l’amélioration de la nutrition. Sur la période récente, cette baisse s’est interrompue dans plusieurs pays (États-Unis, Angleterre…), où l’âge aux premières règles s’est stabilisé entre 12,5 et 13,5 ans. Il est donc probable que l’âge aux premières règles se stabilise également en France.


Image

Les garçons sont pubères vers l'âge de 15 ans

Chez les garçons, deux types d’indicateurs sont utilisés pour mesurer la puberté : des indicateurs du développement corporel (par exemple : la taille, la mue de la voix), et des indicateurs de la maturité sexuelle (par exemple : le fait de se masturber). L’enquête ACSJ fournit ces deux types d’indicateurs : d’une part, l’âge à la mue et l’âge au pic de croissance (défini par une croissance de 10 cm en 1 année) et, d’autre part, l’âge à la première masturbation.

Pour la majorité des garçons (8 sur 10), la mue de la voix arrive entre 13 et 17 ans. À leur 15e anniversaire, 56 % des garçons ont déjà mué. Le pic de croissance survient à peu près au même moment que la mue de la voix.

La majorité des adolescents (9 garçons sur 10) se masturbent pour la première fois entre 9 et 17 ans. Pour pratiquement 1 garçon sur 2, cela survient à 13 ou 14 ans. D’après les déclarations faites par les adolescents lors de l’enquête, on peut estimer que lors de leur 19e anniversaire, 94 % des garçons se sont déjà masturbés.


À 14 ans, les trois quarts des filles sont pubères et seulement un quart des garçons

L’âge à la mue de la voix est l’indicateur le plus fiable pour mesurer la puberté chez le garçon, en raison notamment d’une meilleure qualité des déclarations. Par « âge à la puberté », il faudrait donc entendre « âge aux premières règles » pour les jeunes filles et « âge à la mue de la voix » pour les jeunes garçons. Avec cette définition, 50 % des filles sont pubères à l’âge de 13,1 ans et 50 % des garçons sont pubères à l’âge de 14,8 ans. Les jeunes filles sont donc plus précoces que les garçons d’une vingtaine de mois.



Image

Pour plus d'informations

LA ROCHEBROCHARD Élise de, « Les âges à la puberté des filles et des garçons en France. Mesures à partir d’une enquête sur la sexualité des adolescents », Population, 54 (6), 1999, p. 933-962.

L’ENQUÊTE ACSJ

L’enquête « Analyse du comportement sexuel des jeunes » (ACSJ) a été menée en 1994, en complément de l’enquête « Analyse des comportements sexuels en France » de 1992. L’enquête ACSJ avait pour objectif d’interroger des adolescents âgés de 15 à 18 ans (nés entre 1975 et 1978) sur leur comportement sexuel : 3 341 garçons et 2 834 filles ont répondu au questionnaire dans 18 départements français.

Page :
1 2 3 4 5 6 7
Last update : July 15 2008