Les groupements scientifiques

L’Ined défend une approche multidisciplinaire de la recherche. L’institut est le partenaire institutionnel de plusieurs groupements scientifiques mettant en relation des disciplines qui s’intéressent au genre, au vieillissement, aux territoires…

GIS Institut du genre

Fondé en 2012 à l’initiative de l’Institut des sciences humaines et sociales du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le GIS Institut du genre rassemble 30 partenaires institutionnels. Hébergé par la Maison des sciences de l’Homme Paris Nord, ce Groupement d’intérêt scientifique (GIS) cherche à rassembler les forces de recherche sur le genre et à favoriser l’interdisciplinarité, en particulier entre sciences humaines et sciences exactes. L’objectif est de renforcer la cohérence, la portée et la visibilité des études francophones sur les femmes, le genre et les sexualités.

DIM GID (Genre inégalité discriminations)

Le DIM GID (Genre inégalités discriminations) est un « Domaine d’intérêt majeur » financé par la région Ile-de-France et accueilli par l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Le pôle genre, supervisé par l’institut Emilie du Châtelet (IEC), promeut les recherches sur le genre dans toutes les disciplines, sciences humaines, sciences vivantes mais aussi dans l’art ou la littérature. Le pôle discriminations, coordonné par l’Alliance de recherche sur les discriminations (ARDIS), concerne surtout quatre disciplines, le droit, l’économie, la sociologie et les sciences politiques, pour traiter de toutes les inégalités, qu’elles soient liées à la classe sociale, au genre, au handicap, à l’origine, etc.

GDR « Longévité et vieillissements »

Le groupe de recherche (GDR) « Longévité et vieillissements » a été créé en janvier 2014, à l’initiative du ministère de la Recherche, pour combattre la dispersion de la recherche française en sciences sociales sur le vieillissement. Porté par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS, l’Inserm et l’Ined, le GDR « Longévité et vieillissements » regroupe principalement des laboratoires de sociologie, démographie, économie, épidémiologie et santé publique. Codirigé par Jean-Marie Robine (Inserm-Ined) et Marie-Eve Joël (Paris Dauphine), le GDR « Longévité et vieillissements » doit notamment soutenir la participation des équipes françaises à de futurs appels à projets de programmes de recherche européens. Ce groupe de recherche vise aussi à développer l’utilisation et l’analyse des bases de données européennes (SHARE, GGP and EHLEIS).

Lien vers le site du GDR : http://gdr.site.ined.fr/

GIS CREAPT

Né en 1991, le Creapt (Centre de recherches sur l’expérience, l’âge et les populations au travail), devenu un Groupement d’intérêt scientifique (GIS) en 2001, réunit des ministères, des entreprises, des universités et institutions de recherche. Le Creapt analyse conjointement les changements démographiques dans les populations au travail, les évolutions au sein des entreprises et dans les parcours professionnels. Ces études doivent aider à la prise de décisions anticipant les transformations dans ces domaines.

GIS CIST - Collège international des sciences du territoire

Le GIS CIST - Collège international des sciences du territoire veut contribuer à formaliser et organiser le champ interdisciplinaire des sciences du territoire à l’échelle française et internationale, notamment européenne. Fondé par le CNRS et les universités Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris Diderot, le GIS CIST regroupe des instituts de recherche comme l’Ined et l’Institut de recherche pour le développement (IRD), mais aussi des agences publiques comme l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DATAR). Ses neuf axes scientifiques couvrent des thématiques variées : développement durable, agriculture, biodiversité, santé, information et médias, régionalisation, mobilité…