L'histoire de l'Ined

photo d'Alfred Sauvy

L'Institut national d'études démographiques (Ined) a été créé en 1945 avec pour mission « d'étudier les problèmes démographiques sous tous leurs aspects. À cet effet, l'institut rassemble la documentation utile, ouvre des enquêtes, procède à des expériences et suit les expériences effectuées à l'étranger ». À l’origine, l’Ined est aussi chargé d’examiner « les moyens matériels et moraux susceptibles de contribuer à l'accroissement quantitatif et à l'amélioration qualitative de la population et il assure la diffusion des connaissances démographiques».

Alfred Sauvy est nommé directeur de l’Institut dont il est, avec Robert Debré, l’initiateur. Économiste, statisticien, démographe, mais aussi journaliste et écrivain, il s’attache à donner à l'Ined un caractère pluridisciplinaire en y accueillant des chercheurs de formations très diverses. Sous sa direction (1945-1962) naît une « école démographique française » qui a longtemps assuré la réputation internationale de l’Ined.

Depuis 1986, l’Ined est devenu un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST) placé sous la tutelle conjointe du ministre chargé de la population et du ministre chargé de la recherche*. Ce statut, identique à celui du CNRS, de l’INSERM ou de l’INRA, garantit l’indépendance scientifique de l’établissement.

 

*l’Ined est aujourd’hui sous la double tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère des affaires sociales et de la Santé.

Mise à jour : 20 janvier 2014