Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19625/formation.couple.bozon.jpg

La formation du couple

2006, 235 pages

n° ISBN 2-7071-4827-X

Naguère encore, en France, le choix d’un conjoint était un élément de la politique des familles et les parents exerçaient un fort dirigisme matrimonial sur leurs enfants. Peu à peu, dans la plupart des milieux sociaux, les mariages arrangés se sont raréfiés et les familles se sont effacées, laissant aux intéressés le soin de régler cette affaire selon leurs goûts et selon leur coeur. Pourtant, ni la liberté ni l’amour n’ont changé radicalement la manière dont le conjoint est sélectionné.
Les enquêtes de l’INED, dont les questionnaires originaux sont reproduits dans cet ouvrage, montrent que n’importe qui n’épouse toujours pas n’importe qui. La foudre ne tombe pas au hasard. La liberté des sentiments se déploie dans un cadre de contraintes invisibles, présentes dans l’espace social comme dans les préférences subjectives.
Ce recueil réunit des articles de Michel Bozon et François Héran sur la formation des couples, parus principalement dans la revue Population et qui sont devenus des classiques de la sociologie.
Y sont abordées les questions suivantes : comment découvre-t-on son conjoint ? Quelles sont les qualités physiques qui attirent chez le partenaire ? Pourquoi les femmes épousent-elles des hommes plus âgés ? Comment les mariages se déroulent-ils à l’époque contemporaine ? Le mariage est-il un facteur de mobilité sociale ?

-Michel Bozon, sociologue, est directeur de recherche à l’Institut national d’études
démographiques (INED), coresponsable de l’unité de recherche « Démographie,
genre et sociétés ».
-François Héran, sociologue, directeur de recherche, est directeur de l’Institut national
d’études démographiques (INED).

Du même auteur

Sur le même thème