Lire ce numéroS'abonner en ligneStabiliser la population de l’Inde : plus facile à dire qu’à faire

couverture_publication

Jacques Véron

Population et Sociétés

N°423, mai 2006, 1,50 €. n° ISSN 0184 77 83

Pour télécharger l'article, voir boîte ci-contre.

Pour recevoir l'avis de parution, voir boite "En savoir plus" ci-contre


Dérouler les informations

Résumé (cliquez sur +)

L'Inde illustre le paradoxe de la démographie mondiale: la population augmente rapidement et devrait s'accroître de 50% dans les cinquante prochaines années, et pourtant, la limitation des naissances y est largement répandue et une partie des États ont une fécondité inférieure au seuil de remplacement des générations. Jacques Véron nous explique les raisons de ce paradoxe : une population encore très jeune, et les difficultés qu'ont eues et qu'ont encore les autorités indiennes à prendre en compte l'inertie démographique.
Dérouler les informations

Sommaire (cliquez sur +)

  • 50 ans de planification familiale
  • Baisse de la natalitémoins rapide qu'espérée
  • Le Kerala moins fécond que la France
  • Les handicaps du Nord