Lire ce numéroS'abonner en lignePopulation française : vers une stabilisation à 70 millions d’habitants

couverture_publication

Laurent Toulemon, Isabelle Robert-Bobée

Population et Sociétés

N°429, décembre 2006, 1,50 €. n° ISSN 0184 77 83

La population de la France vieillit. Mais aucun « déclin démographique » n'est à redouter. Les projections de l'Insee pour 2050 concluent plutôt à une augmentation substantielle de la population française. Elles annoncent la stabilisation ou la croissance lente comme le scénario le plus probable à plus long terme, alors que les projections précédentes tablaient sur une décroissance. Sur quelles bases repose ce nouveau pronostic ? Laurent Toulemon et Isabelle Robert-Bobée nous l'expliquent en passant en revue les différents scénarios envisagés

Pour télécharger l'article, voir boîte ci-contre.

Pour recevoir l'avis de parution, voir boite "En savoir plus" ci-contre

Dérouler les informations

Résumé (cliquez sur +)

Selon les projections de l'Insee publiées en 2006, la France métropolitaine comptera entre 61 et 79 millionsd'habitants en 2050. Le scénario central conduit à une population de 70 millions d'habitants, plus vieille qu'aujourd'hui. Il annonce une stabilisation à plus long terme, alors que les projections précédentes
tablaient sur une décroissance. Le léger ex­cédent des décès sur les naissances serait en effet compensé par un solde migratoire positif. L'écart avec le chiffre annoncé pour 2050 par les projections précédentes (publiées en 2001) 64 millions, est important. Il vient à la fois de la révision à la hausse des chiffres de 2005 et de la révision à la hausse des hypothèses de fécondité et de migrations.
Dérouler les informations

Sommaire (cliquez sur +)

  • Un doublement des personnes de 60 ans et plus d'ici 2050
  • L' incertitude est plus grande pour les naissances que les décès
  • Vers une stabilisation de la population de la France ?