Lire ce numéroS'abonner en ligneCombien d'enfants, combien de frères et soeurs depuis cent ans ?

couverture_publication

Laurent Toulemon

Population et Sociétés

N°374, décembre 2001, 1,50 €.

Pour télécharger l'article, voir boîte ci-contre.

Pour recevoir l'avis de parution, voir boite "En savoir plus" ci-contre


Dérouler les informations

Résumé (cliquez sur +)

Le XXe siècle a connu une singularité démographique majeure, le baby-boom. En France, après avoir régulièrement baissé durant l'entre-deux-guerres, l'indice conjoncturel de fécondité (encadré 1) a brusquement augmenté entre 1945 et 1947 (figure 1). Il est resté à un niveau élevé pendant une vingtaine d'années avant de redescendre à partir de 1964, la parenthèse du baby-boom se refermant alors en France comme dans de nombreux pays industrialisés. Depuis 1975, l'indice conjoncturel de fécondité est à peu près stable en France autour de 1,8 enfant par femme.

Dérouler les informations

Sommaire (cliquez sur +)

Combien d'enfants, combien de frères et sœurs depuis cent ans ?

  • Les femmes nées en 1930 ont été les plus fécondes du siècle
  • L'âge à la maternité a beaucoup reculé
  • La maîtrise de la fécondité : quatre femmes sur dix ont deux enfants
  • La taille des familles vue du côté des enfants

    Références

  • Encadré 1 -Les mesures de la fécondité
  • Encadré 2 -Les sources d'information sur le rang des naissances
  • Encadré 3 -La taille de la fratrie : la famille vue par les enfants