Lire ce numéroS'abonner en ligneLa population de la France au seuil des années 2000

couverture_publication

Michel-Louis Lévy

Population et Sociétés

N°355, mars 2000, 1,50 €. n° ISSN 01847783

Pour télécharger l'article, voir boîte ci-contre.

Pour recevoir l'avis de parution, voir boite "En savoir plus" ci-contre


Dérouler les informations

Résumé (cliquez sur +)

Au Journal Officiel du 30 décembre 1999 a été publié le décret authentifiant les résultats du recensement de mars 1999. Pour les communes, cette population légale comporte des doubles comptes, certaines personnes « comptées à part » étant recensées dans deux communes (par exemple les militaires, les élèves internes, les étudiants vivant dans une commune et ayant leur résidence personnelle dans une autre). Pour tous les ensembles de communes, du canton à la France entière, les totalisations sont évidemment faites sans ces doubles comptes [1]. Selon ces chiffres, la population de la France métropolitaine était, le 8 mars 1999, de 58 518 748 habitants et celle des quatre départements d'outre-mer de 1 667 436 habitants.

Plus récemment, dans le Bilan démographique 1999 [2], l'Insee a publié une estimation de la population de la France métropolitaine au 1er janvier 2000, faite à partir des résultats du dernier recensement, et qui tient compte de la croissance de la population survenue depuis, 58 745 900 habitants. Elle remplace celle qu'on obtient en poursuivant la série des estimations annuelles faites depuis le recensement de 1990, soit 59 225 700 habitants, 479 800 habitants de plus.


Dérouler les informations

Sommaire (cliquez sur +)

Pyramide des âges de la France au 1er janvier 2000
  • La population de la France au seuil des années 2000 - Michel Louis Lévy
  • Écarts entre recensements
  • Nouveau baby-boom improbable
  • Vieillissement inexorable

Références

Actualité - Les début du Pacs - Patrick Festy