Marine Quennehen

Doctorante
marine.quennehen@ined.fr 01 56 06 21 70
Secrétariat : Eliane Etcheverry +33(0)1 56 06 20 09

Domaine(s) de recherche

Thèse en cours : Paternité et relations aux proches des hommes en grande vulnérabilité : les cas de l’incarcération et des centres d’hébergement

Directeurs de thèse : Irène Théry (EHESS-CESPRA) et Laurent Toulemon (INED)

Ce projet est consacré à la paternité en situation précaire, en privilégiant une approche relationnelle des trajectoires biographiques. Forte de la pré-enquête menée en Master, nous menons une recherche dans deux institutions, la prison et les centres d’hébergement (CHRS). Par l’observation ethnographique et des entretiens longitudinaux semi-directifs auprès d’hommes pères nous souhaitons mieux comprendre leurs parcours de désaffiliation, mais aussi de résilience. Au-delà du seul lien « père-enfant », notre enquête portera plus largement sur le lien au réseau des proches et les échanges au sein de ce réseau.

Incarcérés, errant de centres en centres, à la rue, les plus vulnérables vivent des situations violentes d’échecs répétés. Tout porte à penser qu’ils ont échoué à prendre soin d’eux-mêmes mais aussi de leurs proches. Ce qui questionne la place conférée aux pères dans la famille. On constate en France un manque important de connaissances sociologiques sur l’expérience de la paternité, en particulier en situation de vulnérabilité sociale.
Les objectifs de ce doctorat sont d'analyser le parcours biographique d’hommes en contexte de grande précarité en questionnant : leur perception du lien à leur famille d’origine, leur formation et leur situation socio-économique, leurs liens de couple et les circonstances de leur devenir-père.
Puis de recueillir et analyser les discours que tiennent les protagonistes eux-mêmes sur leurs sentiments et leurs attitudes à l’égard de tel ou tel rôle, de leurs pratiques parentales et leurs manières de faire, de leur place dans le réseau proche, des tensions ou questions vécues et des problèmes rencontrés.
Enfin nous interrogerons les effets de la prise en charge institutionnelle sur les relations, la capacité d’agir et la responsabilisation.

Etablissement de soutenance : Ecole des Hautes études en sciences sociales (EHESS)

Domaines de recherche : sociologie de la famille, vulnérabilité/disqualification sociale

Projets de recherche

Devenir et être Parent

Quelques publications

Communications:

• (À venir) juillet 2017, Communication au congrès à l'Association Française de sociologie (AFS), Amiens.

• 10 mai 2017, "L'argent, le nerf de la guerre des pères", journée doctorale de l'INED.

• Juin 2016, "Un mal pour un bien, l’expérience de la paternité en détention au travers du parloir". Colloque Maternités, Paternités, Université Paris Diderot.

• 2015, "Père, un parent subalterne? Normes, paternité et parentalité". Coordinatrice et discutante de l'atelier Genre, normes procréatives et périnalité (GNP, EFIGIES).

Autres Communications:

• Décembre 2016, "La parentalité en détention et le maintien des liens familiaux", co-organisé avec Ariane Amado et Caroline Touraut, 35ème journée Prison-Justice du Génépi, Université de Nanterre.

• Mai 2016, "La paternité en détention: Une identité en mouvement ?", Journée-Rencontre entre doctorants, chercheurs et professionnels / militants associatifs du monde carcéral, EHESS.

Interventions dans des séminaires d'enseignement :

• Mars 2017 Intervenante à la Journée Faire une thèse en sociologie organisé par Benoit Hachet, EHESS

• Avril 2016 Intervenante à l'atelier Le parent détenu organisé par Maïté Saulier et Anne-Marie Leroyer, Sorbonne.

Responsabilités scientifiques et administratives :

• Mai 2017 Membre du comité organisateur de la journée doctorale de l'Ined.

• 2017 Coordinatrice du Réseau d'Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités - REPPaMa (En collaboration avec Myriam Chatot, Sophie de Chivré, Ghislain Graziani et Alexandra Piesen)

- 1er atelier le 17 mars 2017 à l'Ined

- 2ème atelier le 1er juin 2017 à l'Ined

Publications:

- Paru sur mastersociologie.hypotheses.org Compte-rendu de l'ouvrage de Trachman Mathieu. Le travail pornographique. Paris, La Découverte, 2014.