Marie-Aline Charles expose les enjeux de l’étude Elfe

Maria Aline Charles _ ELFE
Médecin épidémiologiste et directrice de recherche à l'Inserm, Marie-Aline Charles dirige une équipe au Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations et l'unité mixte Ined-Inserm-EFS chargée de mettre en œuvre l'étude Elfe.

Pourquoi l'étude Elfe ?

L'Etude Longitudinale Française depuis l'Enfance est le résultat de questions posées par les chercheurs et de préoccupations manifestées par diverses instances publiques depuis 10 ans, l'impulsion la plus déterminante provenant du Plan national Santé-Environnement de 2004. Nos voisins européens et notamment la Grande-Bretagne depuis 1946, se sont dotés de cohortes d'enfants ; il manquait à la France un projet d'envergure permettant de comprendre comment l'environnement, l'entourage familial et les conditions de vie influencent le développement et la santé des enfants. Elfe est la première étude longitudinale française consacrée au suivi de 20 000 enfants, de la naissance à l'âge adulte qui aborde les multiples aspects de leur vie. Elle sera lancée en France métropolitaine à partir du 1er avril 2011.

Qui participera à l’étude Elfe ?

Toute famille volontaire dont l'enfant est né un des 24 jours de collecte dans les 345 maternités participant à l'étude. Ces maternités réparties sur l'ensemble du territoire métropolitain ont fait l'objet d'un tirage au sort. Un recueil d'information par le Certificat du 8ème jour et l'Échantillon National Démographique Permanent permettront de corriger l'écart à la représentativité, lié au refus de participation et aux perdus de vue. Notre objectif est de suivre un échantillon d'enfants de tous milieux sociaux nés en 2011.

Quels sont les partenaires ?

Elfe est mise en place au sein d'une unité mixte de recherche entre l'Ined, l'Inserm et l'Établissement français du sang (EFS). Mais nous avons d'autres partenaires, tels que l'Institut national de veille sanitaire (InVS), l'Insee, la Drees et la Cnaf. Enfin, nous sommes soutenus par les ministères en charge de la Recherche, de l'Écologie, de la Santé et de l'Emploi.

Quels sont les résultats attendus ?

Grâce au suivi sur 20 ans, Elfe apportera des réponses à des questions qui se posent sur la santé, le développement, l'éducation et la socialisation des enfants. Des avancées importantes sont attendues, notamment dans les domaines suivants : l'identification des polluants de l'environnement présentant un risque pour les personnes vulnérables (femmes enceintes, fœtus, enfants); le rôle de l'alimentation et de l'état nutritionnel de la femme enceinte, du nourrisson dans des pathologies fréquentes de l'enfant (obésité, allergies, asthme...). Seront aussi analysés : les inégalités sociales chez l'enfant, les facteurs pouvant influencer les trajectoires scolaires, et les effets des changements de comportements conjugaux et l'émergence des familles monoparentales ou recomposées, etc.

A quelle échéance ?

2011 sera celle de la collecte des données auprès des familles. L'année suivante sera consacrée à la gestion et à la validation des données afin de permettre leur mise à disposition aux chercheurs. Un Comité d'accès aux données sera chargé de répondre à l'ensemble des demandes formulées. Les chercheurs effectueront ensuite les analyses. Nous espérons donc les premières publications pour l'année 2013.
Mise à jour : 25 janvier 2012