Mary Ellen Zuppan nous présente l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population (UIESP)

Décoration
Philippe Migrenne (Chargé des membres et de l'internet), Mary Ellen Zuppan (Directrice exécutive), Paul Monet (Directeur exécutif adjoint), Fabienne Feuillade (Chargée des finances et de l'administration).

Qu’est-ce que l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population ?

L'UIESP, ou « l'Union », est la seule association rassemblant à l'échelle mondiale les spécialistes des questions de population. Fondée en 1928, elle constitue aujourd'hui un réseau de plus de 2 300 membres et 650 membres étudiants originaires de 137 pays. Elle organise diverses activités scientifiques qui rassemblent des spécialistes des différentes professions et disciplines ayant trait à l'étude de la population.

Quelles sont ses relations avec les chercheurs français et l’Ined ?

L'Union et les démographes français, notamment ceux de l'Ined, ont une riche histoire en commun : le premier congrès de l'Union a eu lieu à Paris en 1928 ; trois de ses présidents - Adolphe Landry (1937-40), Alfred Sauvy (1961-64) et Jacques Vallin (2002-2005) - et deux de ses secrétaires généraux - Louis Henry (1957-61) et Georges Tapinos (1981-89) - étaient ou sont encore en poste à l'Ined ; enfin de nombreux chercheurs de l'Ined ont été membres du Conseil de l'UIESP ou de ses comités scientifiques, et participent aux activités et publications de l'Union. Il existe par ailleurs un Comité national français de l'UIESP (CNF), qui regroupe des chercheurs basés en France et qui est à l'origine de plusieurs activités spécifiques, notamment la mise en place de la version en ligne et « wiki » du Dictionnaire démographique multilingue.
En 1999, l'Ined et le gouvernement français ont proposé à l'UIESP d'héberger son Secrétariat, dont le siège était alors établi à Liège, en Belgique, et le Secrétariat s'est installé dans les locaux de l'Ined, à Paris, en 2000. Le Secrétariat organise et coordonne les activités scientifiques de l'Union, gère les publications, le site web, l'administration et les finances.

Quelles sont les activités de l’Union ?

L'UIESP est connue avant tout pour son Congrès international de la population, qu'elle organise tous les 4 ans dans un pays différent. En 2005, l'UIESP a organisé ce congrès à Tours, avec le soutien actif de très nombreux chercheurs français et de l'Ined. Actuellement, nous préparons l‘appel à communications pour le prochain congrès, qui aura lieu à Busan, en Corée du Sud, du 26 au 31 août 2013. Cet évènement sera aussi l'occasion de découvrir la Corée, un pays fascinant qui a connu un changement très rapide sur le plan démographique et économique.
En outre, l'Union organise chaque année, à travers ses différents comités scientifiques, une dizaine de séminaires et ateliers internationaux portant sur des questions scientifiques spécifiques. A travers ces rencontres et d'autres activités, l'UIESP cherche à faire progresser la recherche démographique sur un sujet précis et s'efforce de susciter l'intérêt de la communauté scientifique, des organisations nationales et internationales, des gouvernements et du public en général pour ce domaine. L'UIESP diffuse des informations d'intérêt pour ses membres, et plus généralement pour tous les chercheurs et décideurs politiques dans le domaine de la population, à travers ses publications, son site web, son Bulletin et ses communiqués. Ces dernières années, l'UIESP a aussi constitué des comités scientifiques avec pour objectif d'améliorer la formation en démographie, notamment dans les pays de Sud. Nous avons mis en place un projet en collaboration avec le Fonds des Nations pour la Population (FNUAP) afin de développer des ressources pour l'enseignement à distance : « Tools for Demographic Estimation », qui est déjà accessible sur le web et, pour l'année prochaine, un programme consistant en trois cours sur « Population Analysis for Policies and Programmes ». Un autre comité vise spécifiquement le renforcement de la formation démographique en Afrique francophone, en ciblant plusieurs méthodes d'analyse avancées. Ce dernier projet est financé par la Fondation Hewlett.
Pour en savoir plus sur l'équipe du secrétariat de l'Union et les activités scientifiques n'hésitez pas à consulter notre site .
Mise à jour : 25 juin 2013