Stéphane Legleye répond à nos questions sur le service des enquêtes et sondages :

Stephane Legleye
Stéphane Legleye est chef du service des enquêtes et des sondages depuis octobre 2009. Statisticien d'enquêtes, ses domaines de compétences sont la méthodologie d'enquêtes quantitatives et l'interrogation sur les sujets sensibles (sexualité, drogues, violence) en population générale.

Pourquoi un service des enquêtes à l’INED ?

Le Service des enquêtes et des sondages (SES) appuie les unités de recherche de l'INED dans la production de données, de la conception des enquêtes jusqu'à la diffusion de celles-ci. Cela permet d'alléger la tâche des chercheurs et d'assurer un niveau de qualité élevé des données produites par l'INED. Il offre une expertise pour la méthodologie d'enquête, la conception de questionnaires, les sondages et l'informatique d'enquête (outils de gestion de la collecte, de saisie des questionnaires, de numérisation de documents, etc.). Une fois les données collectées, il peut effectuer des redressements statistiques, analyser leur qualité et les documenter avant leur mise à disposition. Le SES est membre du réseau Quetelet qui assure la diffusion de données en sciences humaines et sociales en France.

Quels sont les sujets des enquêtes traitées par le SES ?

Les sujets ont été très variables ces dernières années : migrations internationales (enquête MAFE), relations intergénérationnelles et familiales (ERFI), langues utilisées dans la recherche (ELVIRE), conditions de fin de vie, conditions de vie des personnes sans domicile, devenir des couples utilisant la fécondité in-vitro (DAIFI), les couples, ELFE, etc.
Le SES conduit également des études méthodologiques sur les problématiques difficiles, tant sur le plan quantitatif que qualitatif (entretiens cognitifs, entretiens semi-structurés etc.) Son expertise dans la conception d'enquêtes biographiques ou sur des sujets sensibles ou encore auprès de populations vulnérables et difficiles à joindre est reconnue.

Avec qui…

Nous travaillons parfois avec d'autres organismes publics. Ainsi, nous sommes co-maîtrise d'œuvre et d'ouvrage avec l'Insee sur l'enquête « sans domicile » 2012, nous collaborons avec l'INSERM sur le projet Fecond (redressement, comparaisons de protocoles d'enquêtes auprès de médecins, exploration de la qualité des enquêtes Internet et multimodes en population générale). Par ailleurs, nous collaborons avec Sciences Po sur le projet Equipement longitudinal par Internet pour les sciences sociales (ELIPSS, qui démarre en 2012 avec le lancement d'un test auprès de 1500 personnes équipées d'une tablette tactile et d'une connexion Internet). Le SES lance aussi parfois des appels d'offres à destination d'organismes privés, par exemple pour assurer le terrain d'une enquête particulière ou pour la fourniture d'un logiciel informatique adapté.

Pour qui…

Le SES est d'abord au service des chercheurs de l'INED, et peut être sollicité par toutes les unités de recherche. Il n'est pas à proprement parler une unité de recherche, mais collabore avec bon nombre d'entre elles pour mener des enquêtes et améliorer en permanence la qualité des données par le recours aux méthodologies les plus adaptées. Ses travaux sont valorisés dans des publications et communications scientifiques. Il est une des rares équipes dévolues à ce type de recherche en France.
Mise à jour : 26 septembre 2011