Les enfants et leurs familles

Quels rôles joue l’entourage familial dans l’enfance et l’adolescence ? Quelles incidences les changements de la composition des foyers ont-ils sur les enfants ? Quelles politiques sont menées vis-à-vis de la petite enfance ?

Ce dossier thématique propose une sélection d’articles de chercheur-e-s de l’Ined et de publications de l’institution, en français ou en anglais, intégralement accessibles en ligne et classés par grands thèmes.

(Mis en ligne en mars 2017)

Santé et développement de l’enfant

  • Structures familiales, encadrement communautaire et survie des enfants : une recherche en milieu rural malien

    par Olivia Samuel, Véronique Hertrich, dans Étude de la population africaine, vol. 30, n° 1, 2016, p. 2160-2176

    La mortalité des enfants a connu une baisse considérable en Afrique de l’Ouest. L’enquête conduite auprès d’une population rurale du Sud-Est du Mali de 1976 à 2009 permet d’étudier le lien entre l’environnement familial de l’enfant et les risques de mortalité des enfants. Le cadre socio-familial ne produit pas de différentiation quant aux chances de survie des enfants.

    Lire l’article

  • Exploring household dynamics: the reciprocal effects of parents and child’s characteristics

    par Lidia Panico, Laia Becares et Elizabeth Alice Webb (2014), dans Longitudinal and Life Course Studies, 5(1): 42-55

    Nombre d’études se sont concentrées sur l’impact de la santé mentale des mères sur le développement de l’enfant, faisant abstraction de la totalité du ménage qui participe au bien-être de la mère comme de l’enfant. Utilisant les données de l’étude « Millennium Cohort » rassemblant plus de 18000 enfants vivant au Royaume-Uni et nés en 2000 ou 2001, les auteures s’emploient à analyser le lien entre la santé mentale de la mère, le développement psychologique de l’enfant et la qualité de la relation existant entre les parents.

    Lire l’article [Eng]

Entourage familial

  • L’entourage familial pendant l’enfance et l’adolescence, entre faits et perceptions. Une analyse rétrospective des parcours de vie des Franciliens des générations 1930-1950

    par Valérie Golaz, Éva Lelièvre, dans Population 3/2012 (Vol. 67), p. 491-515 

    Des Franciliens nés entre 1930 et 1950, ont fait part de la perception de leurs années d’enfance et d’adolescence dans une enquête menée en 2001. Quels rôles l’entourage a-t-il joué ? Quelle place le contexte historique complexe a-t-il tenu dans leur vie ?
    L’objectif de l’article est de comprendre comment l’entourage, au moment de l’enfance et de l’adolescence, influence la perception de ces années-là.

    Lire l’article

  • Enfants attendus et enfants accueillis dans le cadre de l’adoption

    par Isabelle Frechon, Catherine Villeneuve-Gokalp, dans Politiques sociales et familiales, N. 95, 2009. pp. 33-42

    Afin d’étudier les caractéristiques des candidats à l’adoption, leurs motivations et leurs préférences, puis l’effet de chacun de ces facteurs sur leurs chances d’adopter, une étude de l’Ined conduite dans dix départements français a analysé le parcours de 1547 candidats à l’adoption à travers leurs dossiers de demande d’agrément. L’inadéquation de l’enfant au projet, si elle est subie - au moins un adoptant sur quatre adopte un enfant différent de son projet -, peut représenter un risque en termes d’intégration de l’enfant.

    Lire l’article

  • Les enfants exposés à des "violences et conflits conjugaux" : Parcours en protection de l’enfance et environnement social et familial

    par Isabelle Frechon, Lucy Marquet et Nadège Séverac, dans Politiques sociales et familiales, n° 105, septembre 2011, p. 59-72 

    Partant d’une étude des trajectoires d’une cohorte de plus de 800 enfants, l’article s’attache à mieux connaître les spécificités familiales et individuelles des jeunes pris en charge, entre enfants exposés aux violences et conflits conjugaux (VCC) et ceux qui ne l’ont pas été. L’exposition des enfants à des violences et conflits conjugaux est-elle associée à des particularités individuelles et familiales ? Différents éléments de l’enquête montrent que la population concernée fait partie de milieux populaires, voire est en situation de pauvreté et de précarité.

    Lire l’article

  • Changes in family structure in early childhood

    par Lidia Panico, Mel Bartley, Yvonne Kelly, Anne McMunn, Amanda Sacker (2010), dans Population Trends. 142: 78-92. doi: 10.1057/pt.2010.32

    Les auteurs étudient l’environnement familial d’enfants au cours des cinq premières années de leur vie, ainsi que les éventuels changements intervenus dans la composition des foyers. Employer des mesures statiques relatives à la famille masque d’importantes variations dans les trajectoires des enfants. Construisant une typologie des configurations familiales, les auteurs observent dans quelle mesure celles-ci sont liées à des indicateurs économiques et au bien-être des enfants.

    Lire l’article [Eng]

Niveau de vie, conditions de vie

  • Indicateurs comparés du bien-être des enfants dans les pays de l’OCDE

    par Olivier Thévenon, dans Informations sociales, 2010/4 (n°160), p.20-29

    Une synthèse des indicateurs utilisés par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) pour évaluer les politiques menées en direction de la petite enfance dans ses États membres et dans d’autres pays est présentée ici. Ils renseignent sur six dimensions dites « essentielles » : le bien-être matériel, le logement et l’environnement, l’éducation, la santé et la sécurité, les comportements à risque et la qualité de la vie scolaire.

    Lire l’article

  • The social and economic circumstances of mixed ethnicity children in the UK: Findings from the Millennium Cohort Study

    par Lidia Panico, James Y Nazroo, JY (2011). Ethnic and Racial Studies 34 (9): 1421-1444.

    L’environnement social et économique des enfants d’appartenance ethnique mixte, comparé à celui des enfants blancs issus de couples non mixtes, fait l’objet de cet article qui examine les conditions de vie des uns et des autres. Jusqu’à l’étude de la « Millennium Cohort » (un échantillon représentatif d’enfants nés en 2000-2001 au Royaume-Uni), peu de données existaient en effet et les caractéristiques démographiques, économiques et sociales des populations d’origines ethniques mixtes n’avaient pu être étudiées que partiellement. L’article montre que les enfants issus de couples mixtes vivent dans des conditions plutôt favorables.

    Lire l’article [Eng]

  • Time cost of children as a parents’ foregone leisure

    par Olivia Ekert-Jaffé, Shoshana Grossbard. Dans Mathematical population studies, vol. 22, n° 2, April-June 2015, p. 80-100

    S’appuyant sur une enquête conduite en 1989 et 1990, les auteurs évaluent le coût en termes de temps que représente un enfant en France, à divers âges de sa vie, pour les pères d’une part, et, les mères d’autre part, dans les couples où les deux parents travaillent, afin d’identifier si une différence est observée. L’impact en termes de diminution de temps de loisirs est de 1,6 heure par jour pour chaque parent lorsque l’enfant a moins de 3 ans, et de moitié moins quand il est âgé de 3 à 14 ans.

    Lire l’article [Eng]

Pères

  • Les pères dans les statistiques

    par Laurent Toulemon, dans Informations sociales 2/2013 (n° 176), p. 8-13

    Trois sources renseignent sur les pères dans la statistique publique française : l’enregistrement des naissances à l’état civil, le recensement et les enquêtes en population générale. Chacune d’entre elles propose néanmoins une définition propre, correspondant à une réalité spécifique, ce qui reflète la diversité des définitions des pères dans la statistique.

    Lire l’article

  • Être père en France et en Allemagne : entre représentations et pratiques

    par Sara Brachet, Anne Salles, dans Informations sociales 1/2011 (n° 163), p. 62-70

    La place du père n’est pas la même en France et en Allemagne. Pour analyser l’évolution de leur rôle dans ces deux sociétés, l’article se base sur des entretiens qualitatifs réalisés en Allemagne en 2004-2005 et en France en 2007. En Allemagne, le père apparaît encore principalement comme le pourvoyeur de revenus, même si des changements sont observés. En France, la situation est moins contrastée, le modèle de la mère qui travaille étant largement accepté.

    Lire l’article

  • When Fathers Lose Touch with Their Children After Separation

    par Arnaud Régnier-Loilier. Dans The Contemporary Family in France, Dordrecht : Springer, 2015, p 139-157

    La proportion de couples divorçant ou se séparant a augmenté au fil des décennies en France. Dans un certain nombre de cas, les pères ne voient que rarement leurs enfants, quand d’autres perdent même le contact avec eux. Dans quel(s) contexte(s) cela se produit-il ? Pour y répondre, cet article s’appuie sur l’enquête Érfi (Étude des relations familiales et intergénérationnelles), déclinaison française de l’enquête internationale GGS (Generations and Gender Survey).

    Lire l’article [Eng]

  • Plus d’informations sur les enfants et leurs familles

    Bibliographie