Surmortalité masculine par âge

Décoration
Lire le graphique

Ce graphique présente la surmortalité des hommes par rapport aux femmes en France depuis 200 ans.

La surmortalité des hommes est mesurée par le rapport entre les quotients de mortalité des hommes et des femmes au même âge, pour différents groupes d'années, du début du XIXe siècle au début du XXIe siècle : 1820-1824, 1900-1904, 1950-1954, 1990-1994 et 2000-2004.

Pour chaque âge x, on utilise les quotients de mortalité quinquennaux de l'âge x à l'âge x+5 (risque de mourir entre les âges x et x+5), à l'exception des âges 0 (mortalité infantile, de 0 à 1 an) et 1 (mortalité de 1 à 5 ans).


L'avantage féminin a pris de l'ampleur depuis 200 ans, mais diminue dans les années récentes

Vers 1820, l‘espérance de vie des femmes était de 39 ans, contre 38 ans pour les hommes. La mortalité infantile des garçons était supérieure de 30 % à celle des filles mais la mortalité des femmes était supérieure à celle des hommes entre 5 et 18 ans, ainsi qu'aux âges de procréation.

À partir de 1860, la mortalité diminue, plus rapidement pour les femmes que pour les hommes, et la différence entre l'espérance de vie des femmes et celle des hommes commence à croître. Vers 1900, la surmortalité féminine persiste aux jeunes âges, mais la surmortalité masculine est plus importante vers 50 ans que durant la première année de vie. Au cours du XXe siècle, la surmortalité masculine s'aggrave, d'abord aux âges mûrs puis vers l'âge de 20 ans. Au début des années 1990, le risque de mortalité des hommes entre 15 et 70 ans est 2,5 fois plus fort que celui des femmes du même âge, la surmortalité masculine atteignant 3,3 entre 20 et 25 ans.

Depuis le milieu des années 1990, la surmortalité des hommes diminue, en France comme dans la plupart des pays industrialisés.

Les sources

Vallin J., Meslé F., 2001, Tables de mortalité françaises pour les XIXe et XXe siècles et projections pour le XXIe siècle, http://www.ined.fr/fr/ressources_documentation/publications/donnees_statistiques/bdd/publication/110/.
La courbe 2000-2004 est calculée à partir des données publiées par l'Insee dans la Situation démographique en 2001 et en 2005 :
http://www.insee.fr/fr/ffc/ficdoc_frame.asp?doc_id=1075&analyse=1&path=/fr/ffc/docs_ffc/irsoc018.pdf
http://www.insee.fr/fr/ffc/ficdoc_frame.asp?doc_id=2041&analyse=1&path=/fr/ppp/ir/sd2005/synt/synthese.htm


Page :
1 2
Mise à jour : 28 décembre 2010