Research Consortia

INED advocates a multidisciplinary approach to research and is an institutional partner in several research consortia that bring together disciplines studying gender, ageing and territorial development. These include

GIS Institut du Genre

Founded in 2012 by the Institut des Sciences Humaines et Sociales of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the GIS Institut du genre encompasses 30 institutional partners. Hosted by the Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord, this Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) aims to consolidate French research forces on gender and promote interdisciplinarity, particularly between the human and exact sciences. The goal is to strengthen the coherence, impact and visibility of French-language research on women, gender and sexuality.

DIM GID (Gender, Inequality, Discrimination)

The DIM GID (Genre, Inégalités, Discriminations) is a “Domaine d’Intérêt Majeur” funded by the Ile-de-France region and hosted by the Université Paris-Est Marne-la-Vallée. The “gender” section, supervised by the Institut Emilie du Châtelet (IEC), promotes research studies on gender in all disciplines—the human and life sciences but also art and literature. The “discriminations” section, coordinated by the Alliance de Recherche sur les Discriminations (ARDIS), involves four disciplines—law, economics, sociology and political science—and handles all types of inequality: social or related to gender, disability, origin, etc.

GDR Vieillissement–SHS (research group on ageing)

The GDR Vieillissement-SHS “Longévité et vieillissements” research group was created in January 2014 by the Ministry of Research to counter dispersion of French social science research on ageing. Institutional participants include the Institut des Sciences Humaines et Sociales of the CNRS, INSERM, and the Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (France’s national retirement pension office); this GDR involves primarily research laboratories in sociology, demography, economics, epidemiology and public health. GDR Vieillissement-SHS is co-directed by Jean-Marie Robine (INSERM-INED) and Marie-Eve Joël (Paris-Université de Dauphine). One of its purposes is to facilitate and promote French research teams’ applications to participate in European-level research programs. It also works to develop use and analysis of European databases (SHARE, GGP and EHLEIS).

GIS CREAPT

Launched in 1991, the Creapt (Centre de Recherches sur l’Expérience, l’Age et les Populations au Travail) became a Groupe d’Intérêt Scientifique (GIS) in 2001. It brings together national ministries, companies, universities and research institutions. The CREAPT conjointly analyses demographic change in working populations and change in the business world and occupational trajectories. These studies should allow for defining and taking measures that will anticipate developments in those areas.

GIS CIST — Collège International des Sciences du Territoire

The GIS CIST - Collège international des sciences du territoire was designed to help formalise and organise the interdisciplinary scientific field of territorial development at the French and international—particularly European—scales. Founded by the CNRS and the Universities of Paris I Panthéon-Sorbonne and Paris Diderot, the GIS CIST brings together research institutes such as INED and the Institut de Recherche pour le Développement (IRD) as well as public agencies such as the Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) and the Délégation Interministérielle à l’Aménagement du Territoire et à l’Attractivité Régionale (DATAR). The six scientific research areas of this GIS cover extremely varied themes, including sustainable development, agriculture, biodiversity, health, information and the media, regionalisation and mobility.

L’Institut de la longévité, des vieillesses et du vieillissement (ILVV) ex GDR - Longévité et vieillissements

Arrivé au terme de son contrat de 4 ans, le Groupement de Recherche multi-organismes consacré aux opportunités et défis posés par l’augmentation de la longévité et la reconfiguration des cycles de vie des populations européennes passe le relais au groupement d’intérêt scientifique (GIS) Institut de la longévité, des vieillesses et du vieillissement (ILVV) ; ce GIS permet d’ouvrir les partenariats à d’autres institutions que les seules institutions de recherche tout en s’inscrivant dans la continuité du GDR avec ses quatre missions : connaître et faire connaître la recherche dans ce champ, animer, partager et faire dialoguer les différents acteurs de la recherche sur le vieillissement.

Le Centre d'études de l'emploi et du travail (CEET)

Le Centre d'études de l'emploi (CEE) devient, à compter du 1er octobre 2016, le Centre d'études de l'emploi et du travail (CEET) au sein du Cnam.
Le CEET est un programme transversal du Cnam visant à développer la recherche pluridisciplinaire sur le travail et l’emploi, dans une perspective académique et de réponse à la demande sociale. Ce type de structure transversale de recherche est prévu dans le règlement intérieur du Cnam (sous les termes de « programme transverse » ou de « structure spécifique »), et ses caractéristiques seront précisées (notamment vis-à-vis du CNRS) dans ce cadre.
Le CEET s’appuie plus particulièrement sur trois laboratoires du Cnam : le CRTD (Centre de recherche sur le travail et le développement, EA), le Lirsa (Laboratoire interdisciplinaire de recherche en sciences de l’action, EA) et le Lise (Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique, UMR).

La fédération de recherche Collège international des sciences territoriales (FDR)

ex GIS Collège international des sciences du territoire.
Ce Collège international des sciences du territoire veut contribuer à formaliser et organiser le champ interdisciplinaire des sciences du territoire à l’échelle française et internationale, notamment européenne. Fondé par le CNRS et les universités Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris Diderot, le GIS CIST regroupe des instituts de recherche comme l’Ined et l’Institut de recherche pour le développement (IRD), mais aussi des agences publiques comme l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DATAR). Ses neuf axes scientifiques couvrent des thématiques variées : développement durable, agriculture, biodiversité, santé, information et médias, régionalisation, mobilité…