Publication search

Search by collection
Display more fields
/fichier/s_rubrique/19209/cahiers152.jpg

Mortalité et causes de décès en Ukraine au XXe siècle

CDRom access

Collection : Cahiers

152, 2003, 440 pages

Papier

n° ISBN 978-2-7332-0152-7

25,00 €

Première partie
Évolution de l’espérance de vie à long terme et conséquences des grandes catastrophes du passé

• Chapitre 1 – La crise des années 1930
• Chapitre 2 – Les conséquences de la Seconde Guerre mondiale et
de la répression stalinienne


Deuxième partie
Un demi-siècle d’évolution de la mortalité par sexe et âge

• Chapitre 3 – La mortalité est-elle sous-estimée ?
• Chapitre 4 – Trois quarts de siècle d’évolution de la mortalité par sexe et âge
• Chapitre 5 – Ukrainiens et Russes en Ukraine et en Russie
• Chapitre 6 – Crises sanitaires et mortalité des générations


Troisième partie
Évolution de la mortalité par cause depuis 1965

• Chapitre 7 – Collecte, qualité des données et histoire de la classification
des causes de décès
• Chapitre 8 – Reconstitution de séries de décès par cause à définition constante
• Chapitre 9 – Tendances générales de la mortalité par cause
• Chapitre 10 – Poids des grands groupes de causes dans l’évolution de
l’espérance de vie
• Chapitre 11 – Tendances de la mortalité par groupes d’âges et causes détaillées

Conclusion

Annexes statistiques

Acces to CDRom with the Cahier de l’Ined

Acces to updated data

The Ukraine faced two very different kinds of health crises during the twentieth century. First, in the 1930s and 1940s, famine, war and political upheaval caused massive population losses. Previous evaluations of overall losses have given an idea of the scale of these catastrophes but do not distinguish between crisis mortality, birth shortfall and loss through emigration. Based on a painstaking work of reconstitution, this study is the first to provide a detailed estimation of the hecatomb in terms of number of deaths and life expectancy. The famine of 1933 was alone responsible for the deaths of 2.6 million Ukrainians and reduced male and female life expectancies to 7 and 11 years respectively.

Once the crises of the 1930s and 1940s were over, the earlier trend in health resumed and mortality declined steadily until the 1960s. At this point, however, a new type of crisis appeared that caused a sustained reversal in the existing trends. Life expectancy for women stopped increasing altogether, while that for men began a relentless year on year regression. Notwithstanding the confusing picture created by the fluctuations of the 1980s and 1990s, the long-term trend is to further deterioration. To understand the factors involved, this study analyses in detail the combined effects of different causes of death at different ages.


France Meslé est directrice de recherche à l'Ined. Ses domaines de recherches portent sur les crises sanitaires dans les pays de l'ex-URSS, la mortalité dans le monde, la transition sanitaire, les causes de décès et leurs évolutions sur de longues périodes, la mortalité et la morbidité cancéreuses.

Jacques Vallin est chercheur émérite à l'Ined. Il travaille sur la transition sanitaire, les inégalités face à la mort, les causes de décès, l'espérance de vie et longévité et sur les questions de population et développement, les enjeux de la croissance démographique mondiale et la population du Maghreb.

 

On the same topic