Publication search

Display more fields
/fichier/s_rubrique/19248/cahiers146.jpg

La population en questions

Collection : Cahiers

146, 2002, 270 pages

Papier

n° ISBN 978-2-7332-0146-6

22,00 € Buy
La définition des objectifs et des questions conductrices de l'enquête auprès des élèves de terminale résulte, au départ, d'une interrogation sur ce qu'apporte aujourd'hui l'école à l'intelligence des grandes questions de population. Cette recherche s'inscrit dans un dispositif plus large visant à comparer les connaissances et les représentations des élèves en fin d'études secondaires dans sept pays européens, relatives à l'évolution démographique, au vieillissement, à l'immigration, aux transformations des structures familiales.
La coordination entre les équipes de recherche a pu s'effectuer grâce à un réseau scientifique créé en 1993 à l'Université René Descartes-Paris V, l'Observatoire européen pour l'éducation et l'information sur les questions de population (eopei).
En France, l'enquête a été conduite en avril 1996 auprès d'un échantillon national de 2 286 lycéens de terminale, représentatif des différentes filières générales et technologiques de l'enseignement public et privé ; les 80 enseignants qui avaient accepté de faire passer le questionnaire dans leur classe ont été également sollicités afin que leur point de vue sur l'enseignement des questions de population puisse être mis en relation avec les résultats de l'enquête auprès de leurs élèves.
Aux questions ayant trait à l'évaluation des savoirs sociodémographiques des lycéens sur la population de la France, de l'Europe et des principales régions du monde, correspondent celles qui font appel à leur point de vue sur les évolutions en cours et sur les politiques de population qui pourraient être envisagées. En effet, la recherche est fondée sur l'hypothèse selon laquelle les représentations que les lycéens peuvent avoir des différents phénomènes sociodémographiques exercent une influence sur la manière dont ils les perçoivent et les comprennent. L'analyse est conduite en tenant compte de leurs caractéristiques sociales et culturelles, de leur région de résidence et de la filière scolaire.
L'analyse des résultats de l'enquête montre que les élèves appréhendent, pour la plupart d'entre eux, ce que signifient la transition démographique et le processus du vieillissement. En revanche, une large majorité des élèves surestime la proportion des personnes âgées en France. Les représentations des structures par âge sont mises en relation avec leur point de vue sur le " seuil " à partir duquel commencerait la vieillesse, la situation des " jeunes " et des " vieux " sur le marché du travail, l'âge " idéal " de la retraite, la prise en charge des personnes, la nature des relations intergénérationnelles.
Les connaissances des lycéens sur l'immigration en France et leur opinion sur la présence et le rôle des immigrés sont étudiées de manière approfondie. Au plan des principes, l'égalité des droits entre Français et immigrés semble largement admise concernant le logement, l'emploi et les droits civiques. Mais les opinions des lycéens divergent à propos de l'adaptation des immigrés selon leur pays d'origine et sur la question de la préservation de leur identité culturelle dans le processus d'intégration. L'enquête révèle aussi comment les élèves considèrent les mariages mixtes ainsi que les stéréotypes mettant en relation l'immigration avec la montée du chômage et de l'insécurité.
Les lycéens ont été enfin sollicités sur le thème de la famille, de ses fonctions et de ses transformations. Les attentes des jeunes à l'égard de la famille, mais aussi leurs craintes face à son instabilité, sont mises en évidence ainsi que leur propre vision de la formation du couple. Les résultats de l'enquête auprès des lycéens ont été croisés avec les observations et les opinions de leurs propres enseignants à propos de l'intérêt et des connaissances des élèves en matière de population. Ce croisement est complété par des remarques très éclairantes sur le traitement des thèmes sociodémographiques dans les manuels scolaires et leur place dans les programmes. Enfin, la comparaison de l'enquête française avec celles menées dans quatre autres pays européens révèle les tendances convergentes et les écarts entre les performances et les opinions des élèves de ces pays.

Same author