Publication search

Display more fields
/fichier/s_rubrique/19363/malthus.gif

Essai sur le principe de population

Collection : Classiques de l’Économie et de la population

1980, 168 pages

Economiste et pasteur anglican, puis professeur d’économie politique, MALTHUS est surtout l’auteur de l’Essai sur le principe de population... qui fit sa renommée et qui est généralement connu dans la forme prise à partir de la 2ème édition, parue en 1803; il y en a eu six successives jusqu’en 1826.
La 1ère édition, parue sans nom d’auteur en 1798, dans une Angleterre en crise, traumatisée par les bouleversements politiques et idéologiques survenus en France, n’avait jusqu’à présent jamais été traduite en français. Écrit d’un jet, ce pamphlet provocant fit scandale. MALTHUS polémique contre GODWIN, pasteur anglais, devenu athée, ennemi juré de toutes les formes de gouvernement, très exactement « anarchiste », contre CONDORCET (qui s’était suicidé en 1794), dont l’orientation lui paraît symbolique de la philosophie optimiste des «lumières », et contre la « loi des pauvres» de PITT que MALTHUS condamne. Il professe que l’assistance aux miséreux est inutile, car elle ne sert qu’à les multiplier sans les soulager; comme remède, il préconise la limitation des naissances par l’abstention des relations sexuelles jusqu’au mariage qui doit être tardif (25 à 30 ans).
MALTHUS a la gloire d’avoir donné son nom à une doctrine, le malthusianisme, dont le nom est connu à la fois des savants et du grand public, mais dont le contenu est ignoré de la plupart. Elle se présente ici dans sa forme originelle.

Same author

On the same topic