Publication search

Display more fields
/fichier/s_rubrique/21011/classiques.croitre.perir.jpg

Croître ou périr

Collection : Études et enquêtes historiques

2013, 288 pages

Papier

n° ISBN 978-2-7332-1043-7

22,00 € Buy
  • Préface de Hervé Hasquin
  • Chapitre I. De la grandeur des rois
  • Chapitre II. Montesquieu et les « Lettres sur la dépopulation »
  • Chapitre III. Le célibat.De la grâce de Dieu au fléau des nations
  • Chapitre IV. Le divorce, aiguillon de la natalité
  • Chapitre V. La polygamie. Un droit que l’homme a perdu
  • Chapitre VI. Rousseau et les paradoxes de la reproduction
  • Chapitre VII. La politique de population sous la Révolution
  • Postface de Carol Blum
  • Références bibliographiques

Publications parues avant 1800

Ouvrages publiés depuis 1800

À l’époque des Lumières, la France fut le théâtre de débats intenses autour des questions de population. En effet, la prétendue menace d’une dépopulation imminente du royaume, fut le prétexte pour les esprits éclairés, philosophes, écrivains, intellectuels, libres-penseurs, d’une nouvelle offensive contre l’Église et le pouvoir royal considérés comme responsables de cette « décadence ».
Cet ouvrage retrace cette querelle dont certains protagonistes - Montesquieu, Diderot, Rousseau -, sont restés célèbres, tandis que d’autres pamphlétaires, opposants à la monarchie, progressistes de tous rangs tombés dans l’oubli, retrouvent ici leur place.
À travers ses Lettres persanes et sa partie consacrée à la « dépopulation », Montesquieu inaugure une polémique qui durera plusieurs décennies. Le mouvement populationniste porte ainsi sur la place publique des questions d’ordre privé, inaugurant de nouvelles réflexions sur le mariage, sur les relations entre hommes et femmes, sur la famille, la place et le statut des femmes, sur la transmission des biens, sur la place des enfants, et plus généralement sur la population de la France, annonçant les futurs changements du siècle à venir.
Carol Blum nous présente ici une galerie de portraits d’époque où l’on retrouve des prêtres défroqués, des révolutionnaires, des personnages imaginaires, des libertins, des hommes de loi, des philosophes, et nous fait revivre leurs controverses à travers les très nombreux extraits littéraires et pamphlétaires.
On comprend ici que cet « impératif de population », propre à la plupart des monarchies européennes et traditionnellement lié aux conquêtes militaires, prit en France une toute autre dimension, annonçant ainsi l’un de ses plus importants tournants historiques.

On the same topic