Expérimentations visant à renforcer la mixité sociale et scolaire dans les collèges : méthodologie d’une évaluation quantitative

le Lundi 18 Mai 2020 à l’Ined, salle Sauvy de 11h30 à 12h30 - Campus Condorcet - 9, cours des Humanités - CS 50004 - 93322 Aubervilliers Cedex

Présenté par : Youssef Souidi (PSE) ; Discutante : Lidia Panico (Ined)

Devant le constat de forte ségrégation scolaire, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a inscrit l’objectif de mixité sociale dans les établissements scolaires dans la loi de refondation de l’École de 2013. Toutefois, ce sont les conseils départementaux qui sont compétents en matière de définition de la sectorisation des collèges publics, depuis la loi de décentralisation du 13 août 2004. C’est pourquoi le ministère a engagé à la fin de l’année 2015 une démarche visant à renforcer la mixité sociale au collège en s’appuyant sur des initiatives fédérant la communauté éducative à l’échelle d’une vingtaine de territoires pilotes. Dans le même temps, un comité scientifique pluridisciplinaire, chargé d’accompagner et d’évaluer les actions, a été mis en place. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’évaluation scientifique et indépendante du dispositif dont il est ici question.

Le premier objectif de cette recherche est d’identifier les effets des expérimentations sur la composition sociale des collèges situés dans les territoires pilotes. Le second objectif est de mettre en évidence les effets de la mixité sur les apprentissages des élèves, leurs compétences non cognitives et sociales et leur bien-être en milieu scolaire. Il s’agit également d’analyser la manière dont les pratiques pédagogiques des enseignants ont évolué. Cette présentation abordera les outils mobilisés afin de mener à bien cette évaluation, notamment l’enquête en cours dans près d’une centaine de collèges.

 

Chercheurs travaillants sur le projet : Yann Algan (Sciences Po), Ghazala Azmat (Sciences Po), Julien Grenet (CNRS / PSE) et Elise Huillery (Université Paris-Dauphine).

Youssef Souidi

Youssef Souidi est doctorant à PSE-Ecole d’économie de Paris sous la direction de Julien Grenet (CNRS, PSE-Ecole d’économie de Paris) et Elise Huillery (Université Paris-Dauphine). Il est financé par la Ville de Paris dans le cadre d’une CIFRE, où il est affecté à la Direction des Affaires Scolaires. Au sein de sa thèse, il s’intéresse plus particulièrement à l’influence des politiques d’affectation des élèves sur la mixité sociale au collège ainsi qu’aux effets de la mixité sociale sur les compétences scolaires et sociales des élèves.