Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/26869/picto_popf_2_2017.jpg

Tendances et inégalités de mortalité de 1990 à 2015 dans les pays à revenu faible et intermédiaire

Collection : Conjoncture démographique

2017, 83 pages

Synthèse sur une question de population

Entre 1990 et 2015, la plupart des pays en développement ont connu des progrès notables de leur espérance de vie, mais d’ampleur très diverse. Cet article fait le point sur l’évolution de la mortalité des enfants (à moins de 5 ans) et de la mortalité adulte (de 15 à 60 ans) dans les 109 pays à bas et moyen revenu de plus d’un million d’habitants. Il met l’accent sur l’évolution des disparités géographiques et de sexe entre pays, et sur les inégalités internes (instruction, niveaux de vie, milieux d’habitat) dans dix pays retenus aux caractéristiques très différentes sur les plans socioéconomique, politique et démographique (Afghanistan, Afrique du Sud, Bolivie,
Brésil, Burkina Faso, Chine, Égypte, Inde, Indonésie, Nigeria). Il revisite également la question de la transition épidémiologique et examine plus particulièrement la mortalité par sida et la mortalité maternelle. Les progrès ont bénéficié principalement aux enfants, et souvent (mais pas toujours) aux femmes et aux pays et groupes sociaux les plus défavorisés. Parler de convergence vers une faible mortalité paraît néanmoins prématuré, car en dépit des progrès réalisés, les inégalités entre pays et internes aux pays demeurent conséquentes, et méritent une attention particulière tant des acteurs de la santé publique que des chercheurs.

Du même auteur

Sur le même thème