Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19329/cahiers159.jpg

Avoir des enfants en France

Désirs et réalités

Collection : Cahiers

159, 2007, 284 pages

Papier

n° ISBN 978-2-7332-0159-6

25,00 € Acheter
  • Préface d’Henri Leridon
  • Introduction
  • Chapitre 1
    De la non-maîtrise de la fécondité à la planification des naissances Avant le XVIIIe siècle. Une fécondité dite « naturelle » ?À partir du XVIIIe siècle, une fécondité de plus en plus dirigéeAvec la contraception médicale, l’infécondabilité devient la norme
  • Chapitre 2
    Programmer les naissances : un comportement pas si facile à admettreLes couples stériles face à la planification des naissancesLe déni du calculLa revendication du « naturel » dans la fécondité contemporaine
  • Chapitre 3
    L’entrée en parentalitéMariage et fécondité, quel lien ?Stabilité matérielle, condition nécessaire ou alibi du report ?Profiter de la vie de couple avant d’avoir des enfants
  • Chapitre 4
    Du choix de l’espacement entre les naissances au choix du signe astrologiqueEspacement entre les naissancesRépartition des naissances dans l’année
  • Chapitre 5
    Les stratégies, reflets d’expériences ?Combien d’enfants dans la famille ?Quand avoir ses enfants ?
  • Chapitre 6
    Entre vie familiale et vie professionnelle : quelles stratégies ?Identité sociale des femmes en France : entre activité et maternité
    Ajustement de l’activité professionnelle au projet de fécondité
    Ajustement de la fécondité au projet professionnel
  • Conclusion
  • Annexes
  • Références bibliographiques et sources statistiques

Maîtriser sa fécondité a de tout temps été une préoccupation humaine mais les comportements ont beaucoup évolué. Par le passé, les couples devaient rendre chacun de leurs rapports intimes non féconds afin de limiter leur descendance. Aujourd’hui, la protection contraceptive est presque totale et le nombre de naissances non désirées a chuté. Qu’il s’agisse de la pilule ou du stérilet, ces méthodes protègent du risque de grossesse de manière continue. Ainsi, le souhait de faire un enfant nécessite un geste volontaire : arrêter toute contraception. Dès lors, quand les couples se décident-ils à faire un enfant ? Quelles conditions préalables se fixent-ils ? Attendent-ils d’être mariés, d’avoir un emploi stable, d’avoir profité de leur vie de couple sans enfant ? Dans la mesure où peu de couples n’ont qu’un enfant, quelles stratégies opèrent dans l’intervalle entre deux naissances ? Pourquoi souhaiter avoir des enfants plus ou moins proches en âge ? Puisque la durée d’une grossesse est connue, on peut imaginer que certains planifient le mois de naissance : désirs ou réalités, quelles sont leurs motivations ? L’auteur s’appuie sur des témoignages de couples et sur des données d’enquêtes. Il propose une description des comportements contemporains de fécondité et essaye de mieux comprendre comment les projets se construisent, se défont et évoluent au fil de l’existence.

Arnaud Régnier-Loilier est chercheur à l’Ined et étudie les comportements contemporains de fécondité, la planification des naissances, les questions familiales et de conjugalité en France. Il est responsable scientifique de l’enquête Erfi (2005, 2008 et 2011).

Du même auteur

Sur le même thème