Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/rte/3/Publications/Doc travail/EN/working-paper-2014-199-parental-leave-labour-market.jpg

Parental Leave and Labour Market Outcomes: Lessons from 40 Years of Policies in OECD countries

Collection : Documents de travail

199, 2014, 47 pages

  1. Parental leave policies in OECD countries
  2. Theoretical background and review of findings hypotheses
  3.  Data issues
  4.  Empirical setting
  5. Results
  6.  Conclusions

Un important développement des congés parentaux en faveur des parents qui travaillent a été réalisé durant les dernières décennies qui ont vu un fort accroissement de la participation des femmes à l’emploi. Ainsi, 17 semaines de congé rémunéré étaient octroyées en moyenne dans les pays de l’OCDE en 1980, 48 semaines en 2011, avec des disparités fortes de durées selon les pays. Nous estimons l’effet de l’allongement des périodes de congé accordés après une naissance sur les situations relatives des femmes et des hommes en matière d’emploi, à partir de données collectées pour 30 pays de 1970 à 2010. On trouve que l’allongement de la durée du congé a un petit effet positif sur le taux d’emploi des femmes (et négatif sur la différence homme-femmes), lorsque la durée du congé est inférieure à un maximum de deux ans (la différence homme-femmes est réduite de 2 points de pourcentage lorsque le congé est de deux années); au-delà, l’allongement supplémentaire du congé exerce un effet négatif sur le taux d’emploi des femmes et contribue à accroître les différences hommes-femmes. Les semaines de congé ont aussi un effet positif sur la durée hebdomadaire des femmes relativement aux hommes, jusqu’à un certain point. En revanche, les différences de revenus salariaux des employés à temps plein sont accrus par l’octroi de congé.

Du même auteur

Sur le même thème