Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/21909/grande.guerre.jpg

Bouleversements démographiques de la Grande Guerre

Hors Collection

2014, 256 pages

Papier

n° ISBN 978-2-7332-0184-8

19,00 € Acheter

Introduction. Hécatombe. Jean-Marc Rohrbasser

Chapitre 1. La redistribution de la population française. Charles Gide

Première partie : Les sacrifices de la guerre

Chapitre 2. Générations sacrifiées : le bilan démographique de la Grande Guerre. François Héran

Chapitre 3. Les années de guerre 1914-1919 – 1939-1945. Jacques Vallin

Chapitre 4. Présentation générale des tables de générations. Jacques Vallin

Chapitre 5. Vie et mort de la génération 1899. Jacques Vallin

Chapitre 6. Les générations les plus touchées par la guerre. Jacques Vallin

Chapitre 7. Effets à long terme de la Première Guerre mondiale. Jacques Vallin

Chapitre 8. La mortalité infantile en Europe
pendant les deux guerres mondiales. France Meslé

Deuxième partie : La vie malgré tout

Chapitre 9. Perturbations de la nuptialité résultant de la guerre 1914-1918. Louis Henry

Chapitre 10. Effets et répercussions de la Première Guerre mondiale sur la fécondité française. Patrick Festy

Chapitre 11. Veuves et veuvages de la Première Guerre mondiale, Lyon (1914-1924). Peggy Bette

Le conflit qui fit entrer le monde dans le XXe siècle est toujours, cent ans après, considéré comme l’un des plus grands traumatismes de l’histoire de l’humanité. Le cataclysme démographique qu’il a engendré, ne serait-ce que par le nombre de morts, plusieurs millions, mais aussi par ses conséquences sur les générations suivantes, n’a sans doute pas encore révélé toute son ampleur. On connaît le phénomène des « classes creuses », mis en évidence par les pyramides des âges, conséquence de décès massifs de jeunes partis trop tôt sans laisser de descendance.

Le deuil a été vécu de façon massive et brutale par la plupart des familles. Il a eu pour effet de retarder les mariages et de faire chuter la fécondité. Des transformations qui, accentuées par un contexte économique chaotique, ont laissé de profondes traces au sein de la société.

Moins connu est l’impact de la guerre sur la mortalité infantile, que les pénuries et les maladies dues aux conflits ont aggravé. Autres grandes victimes de la guerre, les veuves, obligées de s’adapter à une nouvelle vie. Mais au-delà du sacrifice, les chiffres et leurs évolutions montrent aussi la capacité de la société à faire face.

Cet ouvrage rassemble une série de textes, articles et extraits d’ouvrages déjà parus, qui permet de faire un bilan démographique, cent ans après le début de la Première Guerre mondiale, sur les conséquences que ce conflit majeur a eu notamment sur la population française.

Jean-Marc Rohrbasser, chercheur Ined

Sur le même thème