Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/29887/573.png

Population mondiale : vers une explosion ou une implosion ?

Population et Sociétés

573, janvier 2020

La croissance démographique mondiale pourrait-elle s’arrêter d’ici 2050 voire même laisser place à une diminution avant cette date ? S’appuyant sur les projections des Nations unies, Henri Leridon examine les crises de mortalité et chutes de fécondité que nécessiterait un tel retournement.

La population mondiale compte 7,7 milliards d’habitants en 2019 et les Nations unies en annoncent 9,7 milliards en 2050 dans leur scénario central, qui suppose que la fécondité mondiale continue de baisser – passant de 2,5 enfants par femme en 2019 à 2,2 en 2050 –, et 8,9 seulement dans leur scénario bas où la fécondité baisserait encore plus vite. Il est difficile d’imaginer une population mondiale nettement inférieure à 9 milliards en 2050, sauf à envisager des catastrophes d’une ampleur jamais rencontrée à l’échelle mondiale.

Du même auteur

Sur le même thème