Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/27817/france.bresil.russie.jpg

France, Russie, Brésil, États-Unis face aux comptages ethniques

2018, 204 pages

Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Paris dans la collection Interventions

 

Michel Wieviorka – Introduction. Histoire du débat français   

Hervé Le Bras – Les statistiques ethniques sont-elles des statistiques comme les autres ?

Elena Filippova – Les enjeux scientifiques, politiques et symboliques des catégories ethniques en Russie

Rebecca Lemos Igreja – Catégories ethniques et raciales dans les recensements et les politiques de discrimination positive au Brésil

Elena Filippova et France Guérin-Pace – Les statistiques raciales aux USA : un legs empoisonné

France Guérin Pace – De la naissance de l’immigré aux statistiques ethniques : 35 ans d’histoire de la statistique publique

Hervé Le Bras et Michel Wieviorka – Conclusion

 

Race, religion, origine géographique, différences culturelles, etc. Faut-il en faire des catégories pour mesurer et compter la population ? Le débat va et vient depuis les années 1980 dans une France de tradition assimilationniste. Pourtant, les années 2000 font l’objet d’un tournant lorsque la question de pose de manière frontale : faut-il accepter, refuser, tolérer les « statistiques ethniques » dans la statistique publique ?

L’ouvrage, rédigé par une équipe de chercheurs internationale et pluridisciplinaire (sociologie, démographie, histoire, géographie, anthropologie) qui a conduit la recherche aux États-Unis, en Russie, et au Brésil, présente deux caractéristiques singulières : il propose d’un côté non pas tant une ou des positions mais plutôt une analyse des termes et des évolutions du débat lui-même dans ces quatre pays ; il montre de l’autre comment chaque contexte national et historique façonne les débats, au-delà d’un clivage politicien.

Sur le même thème