Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/18714/101.gif

Le divorce et après

Population et Sociétés

215, juillet-aout 1987

n° ISSN 01847783

Pour télécharger l’article, voir boîte ci-contre.

Pour recevoir l’avis de parution, voir boite "En savoir plus" ci-contre

Depuis la loi de 1884 rétablissant le divorce, la fréquence de celui-ci n’a cessé de s’accroître. Le rythme fut d’abord lent ; pendant quatre-vingts ans environ, la régularité de la progresion ne fut troublée que par les deux guerres mondiales et leurs répercussions; de 1910 au début des années 1960 cependant, la proportion annuelle de mariages rompus par divorce était passée de 5 à 10%.

Du même auteur