Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/18829/315.jpg

Les réfugiés dans le monde

Population et Sociétés

315, juillet-aout 1996

n° ISSN 01847783

Pour télécharger l’article, voir boîte ci-contre.

Pour recevoir l’avis de parution, voir boite "En savoir plus" ci-contre

Dans son dernier rapport [1], le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) explicite un changement de problématique déjà perceptible depuis quelques années. Pendant la guerre froide, il accordait une grande importance au droit de quitter son pays pour chercher asile. La nouvelle approche se veut préventive : privilégiant la solution des conflits dans les pays d’origine, le HCR met l’accent sur le droit des personnes de rester dans leur propre pays et d’y vivre en sécurité. Conscient du caractère quelque peu utopique de cette approche, il précise qu’il ne s’agit pas d’un choix délibéré, mais « de la force des circonstances » : le nombre des réfugiés croît en effet alors que la volonté de les accueillir recule.