Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
Population 2002 n° 2
/fichier/s_rubrique/19784/picto.fr.population.2002.n2.jpg

Population 2002 n° 2

2002

N° ISBN 2-7332-3032-8

20,00 €
  • La cité platonicienne : histoire et utopie. Charbit Yves.
  • Les représentations du masculin et du féminin dans les albums illustrés ou Comment la littérature enfantine contribue à élaborer le genre. Brugeilles Carole, Cromer Isabelle.
  • Développement rural et attitude à l’égard de la taille de la famille en Côte d’Ivoire. Kouamé Aka, Schellekens Jona.
  • Les femmes au chômage retardent l’arrivée du premier enfant. Meron Monique, Widmer Isabelle.
  • Travail féminin et fécondité hors mariage en Allemagne au cours des années 1990 : comparaison entre l’Est et l’Ouest. Konietzka Dirk, Kreyenfeld Michaela.

Note de recherche

  • La famille en Iran entre l’inflexion démographique et la naissance de l’État providence. Ladier-Fouladi M.

Bibliographie critique


La cité platonicienne : histoire et utopie
Charbit Yves

Depuis Malthus, plusieurs commentateurs ont relevé, dans l’œuvre de Platon, des indications quantitatives qui les ont conduits à le considérer comme un précurseur de la pensée démographique. Cet article montre que cette interprétation se heurte à plusieurs contradictions entre le texte des Lois et celui de la République et que la cohérence profonde de la pensée de Platon ne peut être mise en évidence au niveau démographique. La fascination pour les mathématiques et l’influence pythagoricienne doivent d’abord être prises en compte.
Mais surtout c’est la Cité, à la fois modèle utopique idéal et construction sociale concrète, qui fournit la clé de la pensée " démographique " de Platon. Confronté au problème fondamental du pouvoir et de la justice, la solution qu’il propose est de rétablir l’harmonie entre la Cité, en tant qu’entité politique, et les citoyens qui la composent. Mais cette démarche philosophique est complétée par une polémique hostile à la démocratie, responsable selon lui de la décadence d’Athènes. La philosophie et l’histoire politique de la Grèce des IVe et Ve siècles av. J.-C. sont donc essentielles pour comprendre le sens de ces mesures, qualifiées à tort de démographiques et d’eugéniques, suspectées de relever d’une pensée totalitaire, alors qu’elles renvoient à une conception de l’homme bien différente de la nôtre
INED, Population n° 2, 2002 - page 231

Les représentations du masculin et du féminin dans les albums illustrés ou Comment la littérature enfantine contribue à élaborer le genre
Brugeilles Carole, Cromer Isabelle

Les inégalités entre hommes et femmes prennent appui sur des représentations du genre " incorporées " par les individus et qui, comme toute représentation sociale, se modifient lentement. L’objectif de ce travail est d’analyser l’élaboration des représentations à usage des enfants, au travers des albums illustrés destinés aux 0-9 ans. L’originalité de l’approche consiste à appliquer une méthode quantitative à des objets traditionnellement appréhendés de manière qualitative. Les albums illustrés - dont on prend en compte aussi bien le texte que l’image - sont alors considérés comme des individus " répondant " à un questionnaire d’enquête. L’analyse de la production exhaustive des nouveautés de 1994, grâce à une grille d’observation à modules de tous les personnages, a permis de mettre en évidence, au-delà des stéréotypes, l’ensemble des facteurs dont la combinaison concourt à l’élaboration de ces représentations : le sexe, l’âge, le rôle (personnage principal, secondaire, d’arrière-plan), la catégorie (personnage humain, animal habillé, animal réel), les fonctions parentales et activités professionnelles du personnage, sans négliger le lectorat auquel est destiné l’ouvrage et le sexe des auteurs et illustrateurs.
INED, Population n° 2, 2002 - page 261

Développement rural et attitude à l’égard de la taille de la famille en Côte d’Ivoire
Kouamé Aka, Schellekens Jona

Cet article étudie l’impact du développement rural sur l’attitude à l’égard de la taille de la famille en Côte d’Ivoire. Nous postulons que l’amélioration des conditions de production et des conditions de vie des populations rurales, grâce au développement des infrastructures villageoises et à la modernisation des techniques de production agricole, entraîne l’adoption de nouvelles attitudes à l’égard de la procréation, dont une préférence pour les familles de taille réduite. Les résultats de nos analyses, qui reposent sur des données collectées dans 21 communautés rurales ivoiriennes réparties sur l’ensemble du territoire national, confirment cette hypothèse. Ces résultats rejoignent ceux d’études antérieures réalisées en Asie et en Amérique latine et confortent l’hypothèse de Kocher selon laquelle des efforts de modernisation du milieu rural peuvent aboutir à une baisse significative de la fécondité.
INED, Population n° 2, 2002 - page 293

Les femmes au chômage retardent l’arrivée du premier enfant
Meron Monique, Widmer Isabelle

Le chômage, plus que les autres situations vis-à-vis de l’emploi, incite les jeunes femmes en couple sans enfant à retarder un éventuel projet de maternité. Ce résultat est établi ici pour les femmes nées entre 1952 et 1973, à partir des résultats de l’enquête Jeunes et carrières réalisée par l’Insee en 1997. Les jeunes femmes confrontées à une période de chômage ont temporairement renoncé à avoir un premier enfant plutôt que d’avancer son arrivée à la faveur du temps " libre " qui leur était imposé. En revanche, la situation de femme au foyer, surtout au tout début de la vie conjugale, correspond à des premières maternités beaucoup plus rapides. Ce résultat confirme qu’une période de chômage n’est pas assimilable à une période d’inactivité : au regard de la fécondité, les chômeuses ne sont pas des femmes au foyer.
La conjoncture économique a un impact particulièrement important sur les débuts de la vie professionnelle des jeunes au moment où ils sont susceptibles de construire une vie de famille. Or, les analyses statistiques courantes ne permettent pas d’établir un lien clair entre les fluctuations de la montée du chômage et le recul de l’âge à la première maternité. L’analyse biographique permet d’éclairer l’impact du chômage féminin sur les projets d’enfants, en faisant intervenir le temps entre les événements de l’histoire de vie des individus parmi les variables explicatives de leurs comportements.
Dans une société où la contraception permet le plus souvent de maîtriser le moment de devenir mère et où l’activité professionnelle des femmes est progressivement devenue la norme, ces constats montrent que les calendriers familiaux et les décisions des couples tiennent désormais compte des situations professionnelles vécues et anticipées par les deux conjoints.
INED, Population n° 2, 2002 - page 327

Travail féminin et fécondité hors mariage en Allemagne au cours des années 1990 : comparaison entre l’Est et l’Ouest
Konietzka Dirk, Kreyenfeld Michaela

Avant la réunification, mariage et procréation étaient étroitement associés en Allemagne de l’Ouest (RFA) tandis qu’en Allemagne de l’Est (RDA), la proportion de naissances hors mariage était élevée. On a attribué ce phénomène aux " effets pervers " des politiques familiales de la RDA qui encourageaient les mères non mariées à rester célibataires. Après la réunification, les institutions politiques et juridiques de la RDA - y compris les politiques familiales - ont été remplacées par celles de la RFA. Dès lors, beaucoup s’attendaient à ce que la proportion de naissances hors mariage baisse assez rapidement en Allemagne orientale et rejoigne celle de l’Allemagne occidentale ; mais, tout au contraire, elle a encore augmenté. Pour les auteurs de cet article, l’énorme écart observé au cours des années 1990 entre l’Est et l’Ouest du pays en matière de fécondité hors mariage peut être imputé à une différence d’attitude des femmes à l’égard du travail. Malgré des conditions défavorables sur le marché du travail et une politique sociale qui encourage les femmes à quitter leur emploi après une naissance, les Allemandes de l’Est ont toujours plus tendance à travailler à temps plein que leurs consœurs de l’Ouest et reprennent le travail plus vite après la naissance. Cette recherche, qui exploite les données du micro-recensement de 1997, révèle la forte influence du niveau d’instruction et du travail des femmes sur le mariage en Allemagne de l’Ouest, tandis qu’en Allemagne de l’Est, la probabilité d’être mariée n’est presque pas corrélée avec l’activité professionnelle. Les auteurs concluent que la forte propension générale à exercer un emploi et l’abondance des services publics de garderie pour les enfants sont les principaux éléments qui réduisent l’effet des incitations économiques au mariage chez les jeunes mères est-allemandes.
INED, Population n° 2, 2002 - page 359