Les enfants et leurs familles

Le projet a pour objectif d’analyser les conditions de vie et d’accueil des enfants, depuis leur naissance et au cours de leur développement. Seront examinées les conditions de vie matérielles, la façon dont s’organise progressivement la prise en charge des enfants et dont cela entre en interaction avec la situation professionnelle des parents et le bien-être économique des familles, et le bien- être de l'enfant.
L’objectif de ce projet est de renforcer l’étude des configurations familiales en France aujourd’hui en se plaçant du point de vue des enfants. Les questions de structure familiale, recomposition familiale, de résidences alternées, de « beau-parentalité »… et les moyens de mieux décrire ces situations sont au centre de ce projet.
Par ailleurs, une attention particulière sera apportée aux situations floues dans lesquelles peuvent vivre les enfants et leurs parents : les situations ambiguës ou changeantes seront détaillées, notamment pour les cas de garde partagée, de couple parental plus ou moins cohabitant, et plus généralement pour toutes les personnes (adultes ou enfants) vivant une partie du temps seulement dans le même ménage que l’enfant.
Un sous-projet s’intéresse aux jeunes orphelins, avec l’objectif du projet d’actualiser les estimations du nombre orphelins en France et d’enrichir la connaissance sur les orphelins et leurs familles.
Un deuxieme sous-projet se concentre sur les familles monoparentales immigrées, et en particuliers leurs profils socioéconomiques et les parcours familiaux et migratoires, et les modes d’accueil des jeunes enfants et l’exercice de la fonction parentale dans les familles monoparentales immigrées.

Ce projet s’intéresse aux conditions de vie familiale et matérielle des ménages en prenant la perspective des enfants, et en étudiant l’évolution de leurs situations au cours de l’enfance. Il vise à combler un déficit dans le paysage de la recherche en France, et participe à une dynamique internationale dans laquelle l’étude des conditions de vie et de développement des enfants s’enrichit de l’exploitation d’enquêtes longitudinales permettant le suivi individuel des enfants au cours du temps.
Le démarrage de l’enquête ELFE (Etude Longitudinale Française depuis l'Enfance) tout début 2011 offre l’opportunité d’initier un projet de recherche fédérateur de long terme. Le projet décrit ci-dessous ne se réduit pas à l’exploitation des données qui seront issues de cette enquête, mais participera à son enrichissement en exploitant d’autres enquêtes pour compléter notre connaissance des conditions de vie des enfants. La comparaison internationale permettra, en outre, de tirer profit des expériences antérieures concernant l’exploitation d’enquêtes de cohorte d’enfants et d’apprécier la situation française relativement aux autres pays.

Deux séries d’interrogations motivent la mise en oeuvre de ce projet. D’abord, les transformations rapides des formes de vie et des histoires familiales dans lesquelles évoluent les enfants. L’augmentation des séparations des couples avec enfant, les plus fréquentes remises en couple d’adultes ayant des enfants de précédentes unions, compliquent petit à petit les trajectoires familiales des enfants et élargissent leur environnement familial. Par exemple, de plus en plus d’enfants naissent et grandissent avec des demi-frères et soeurs mais aussi des « quasi » frères et soeurs, qui n’ont pas de parent commun mais vivent ensemble avec le même couple « parental ».
Il existe toutefois encore peu d’informations sur l’évolution et le maintien des relations familiales au cours de l’enfance. Un premier objectif de ce projet sera d’éclairer cet aspect de l’histoire de vie des enfants, en tenant compte de la difficulté croissante à définir les situations familiales à partir de la co-résidence commune à une date précise. Ensuite, les conditions de vie matérielle des familles sont d’importants facteurs pouvant affecter le bien-être des enfants, et à plus long terme, les ressources mises à disposition pour leur développement.
Un deuxième objectif est alors d’analyser ces conditions de vie et de les comparer à ce qui est observé ailleurs en Europe ou dans les autres pays industrialisés.

Participants