Dynamiques de la diversité ethno-raciale et segmentation sociale (DIVETHNO)

Il est banal de constater que la plupart des sociétés dans le monde sont devenues multiculturelles –quand elles ne l’étaient pas déjà depuis longtemps. Que ce soit par migrations, formation de l’état-nation dans des situations de pluri-ethnicité, populations amenées par l’esclavage ou par la colonisation et la décolonisation, la diversité ethno-raciale atteint un seuil sans doute sans précédent depuis la fin du XIXe siècle. Les conséquences de cette diversité sont nombreuses aussi bien d’un point de vue démographique, politique, social, culturel, économique, etc. L’objectif de ce projet phare est de conduire des recherches pour retracer les dynamiques de production de la diversité des populations (qu’elles soient dynamiques, politiques, sociales) et les transformations des sociétés devenues multiculturelles dans tous les aspects structurels et des pratiques sociales des populations en situation de « super-diversité », c’est-à-dire vivant dans des sociétés/villes/quartiers où les « groupes » en cohabitation forment des minorités d’effectifs comparables à la majorité. Les pratiques dont il est question ici concernent aussi bien les interactions sociales que les pratiques matrimoniales, religieuses, de santé, politiques, résidentielles, culturelles ou linguistiques. Les projets s’étendent également aux stratégies et trajectoires scolaires ou dans l’emploi. Les terrains sont français avec des comparaisons internationales.