Démographie et société en Chine

La Chine a connu une transition démographique rapide impulsée en partie par les politiques de population mises en œuvre à partir des années 1950. Le pays se caractérise aujourd’hui par une fécondité très basse et par une mortalité en recul, à l’origine d’un renversement de la structure par âge de la population. Dans le contexte actuel de transition économique, les évolutions démographiques entrainent des transformations sociales importantes, du fait notamment du développement des familles de taille restreinte, du vieillissement et de la masculinisation démographique. Les évolutions démographiques et sociales ne sont toutefois pas uniformes d’un bout à l’autre du pays. Certains groupes de population, notamment parmi les minorités ethniques, viennent en effet nuancer le schéma général de la transition chinoise. Ce projet analyse les évolutions démographiques et sociales de la population chinoise, en Chine et hors de Chine, dans un contexte de transition socioéconomique et d’inégalités croissantes.

Ce projet est consacré au suivi des évolutions démographiques et sociales de la population chinoise, en Chine et hors de Chine, dans un contexte de transition socioéconomique et d’inégalités croissantes.

Axe 1 : Conjoncture démographique et conditions de vie en Chine. Un suivi régulier, national et par province, des phénomènes démographiques (natalité, fécondité, mortalité, nuptialité) et de la dynamique de la population (croissance, taille et structure des ménages, vieillissement, etc.) est effectué au fur et à mesure de la mise à disposition des données. Une veille est assurée sur l’évolution du programme de contrôle des naissances (discours, objectifs politiques, mesures administratives, adhésion de la part de la population). Une attention particulière est accordée aux évolutions sociales et économiques pour étayer l’analyse de la conjoncture démographique, notamment pour expliquer les disparités provinciales. Cet axe de projet porte un intérêt particulier aux transformations récentes dans la situation des enfants et des personnes âgées (conditions de vie, solidarités intergénérationnelles, modes de prise en charge, etc.) dans un contexte de transition démographique, sociale et économique particulièrement rapide. Sont notamment analysées les solutions apportées par la Chine aux bouleversements de la structure par âge de sa population, alors même qu’elle n’a pas encore accédé au rang de pays à hauts revenus et que son économie n’est pas encore totalement développée. Les conséquences des disparités sociales et économiques sur le devenir des enfants et des jeunes (pauvreté, accès à l’éducation et à la santé, conditions du passage à l’âge adulte) sont également analysées. Axe 2 : Minorités ethniques en Chine : démographie, histoire et politique. La Chine recense 55 minorités ethniques qui totalisent 112 millions de personnes, dont huit groupes comptant chacun au moins cinq millions de personnes. Un suivi démographique de ces populations est assuré, en mettant l’accent sur la croissance démographique différentielle, les différences de fécondité et de mortalité, les caractéristiques socioéconomiques et les conditions de vie en comparaison du groupe han (majoritaire à plus de 90%). Sont également développés les aspects historiques et politiques de la problématique minoritaire en Chine : formation et composition du peuplement, évolution du discours politique face aux minorités, déplacements autoritaires de population à des fins hégémoniques et d’assimilation, notamment concernant les groupes musulmans. Axe 3 : Communautés chinoises à Paris et en région parisienne. Les Chinois nés en République populaire de Chine représentent la vague d'immigration chinoise la plus récente en France. La majorité d’entre eux sont originaires de la région de Wenzhou, au Zhejiang, suivis par les Chinois de Chine du Nord (Dongbei) et par des immigrants du Fujian arrivés en Europe à partir de la fin des années 1990. La communauté chinoise en France, concentrée à plus de 80% en région parisienne, reste cependant mal cernée par les enquêtes quantitatives. Un projet d’enquête en collaboration avec des chercheur-e-s de Duke University (États-Unis) vise à collecter des données quantitatives décrivant les caractéristiques de la communauté chinoise née en Chine et vivant en région parisienne. Il s’agira d’une part de capturer l'hétérogénéité de cette communauté par province chinoise d’origine et, d’autre part, de documenter les liens que ces différentes communautés entretiennent entre elles et avec les communautés non-chinoises.

L’analyse de la conjoncture démographique et des conditions de vie se fonde sur différentes sources de données et d’information : recensements, enquêtes démographiques, littérature scientifique en langue chinoise, analyse de la presse chinoise. Un projet d’enquête vise par ailleurs à collecter des données quantitatives et qualitatives décrivant les caractéristiques de la communauté chinoise née en Chine et vivant à Paris et en région parisienne.

Participants