Projections démographiques de quelques spécialités de médecine

La démographie médicale est devenue une question majeure de santé publique. Sa connaissance est déterminante pour l’adéquation des effectifs médicaux aux besoins de soins de la population.
Ce projet comporte trois volets :
1. Les projections démographiques réalisées en 1990 et réactualisées en 1999 de partir d’un modèle démo-économique élaboré de l’Ined montrent une baisse de 30% des effectifs des médecins anesthésistes-réanimateurs (MAR) de l’horizon 2020. C’est pourquoi, une enquête démographique nationale a été réalisée conjointement par le Collège français des anesthésistes-réanimateurs (CFAR), la Société française d’anesthésie et de réanimation (SFAR), et l’INED dans l’objectif d’une meilleure connaissance des paramètres déterminants tant démographiques qu’organisationnels de l’anesthésie réanimation. Cette enquête de type recensement repose sur un questionnaire auto administré. Elle vise tout d’abord de dénombrer ces spécialistes en raison du manque de fiabilité des données nationales, puis de décrire leur activité professionnelle et leur dynamique démographique. Par ailleurs, la méthodologie originale de cette enquête (recensement, modalités de redressement et modèle d’estimation des effectifs de partir du nombre de postes) peut servir de l’analyse démographique d’autres spécialités.
2. L’assistance Publique - Hopitaux de Paris emploie 48% des spécialistes de la région Ile- de-France et forme l’ensemble des médecins de cette région. Or, l’augmentation importante du numerus clausus de partir de 2008 n’aura pas d’effet significatif sur la baisse annoncée du nombre de spécialistes (-20% en 2020) en raison de l’inertie démographique en rapport avec la durée des études médicales. Dans le cadre du plan stratégique 2005-2009 de l’AP-HP, une étude démographique des 12 000 médecins de cette institution a été menée pour éclairer une politique institutionnelle tant démographique qu’organisationnelle visant de faire face de cette baisse pour mieux assurer les différentes missions de ce grand établissement de soins. Cette étude a été actualisée dans le cadre du nouveau plan stratégique 2010-2014 de l’AP-HP.
3. Le troisième volet vise de actualiser les projections nationales des médecins, voire régionales, pour les spécialités de risque démographique de partir des données du Conseil national de l’ordre des médecins, de l’enquête CFAR-SFAR-INED et de l’AP-HP, et de estimer les besoins de formation.