Combien y a-t-il d’immigrés en France ?

En France, les démographes appellent "immigrée" toute personne née étrangère à l’étranger. Ils excluent de la catégorie des immigrés les personnes nées à l’étranger de parents français, comme les enfants d’expatriés. Au 1er janvier 2014, la France comptait 65,8 millions d’habitants hors Mayotte : 58,2 millions nés en France et 7,6 millions nés à l’étranger.

Parmi ces 7,6 millions, 1,7 million sont nés avec la nationalité française, au moins un de leurs deux parents étant français, et 5,9 millions sont nés de nationalité étrangère et sont donc immigrés (8,9 % de la population résidant en France). Parmi les immigrés, 3,6 millions sont de nationalité étrangère et 2,3 millions, soit 39 % d’entre eux, ont acquis la nationalité française.

La composition de la population immigrée évolue, les immigrés nés en Espagne ou en Italie, venus il y a longtemps, et maintenant âgés, sont proportionnellement de moins en moins nombreux, alors que ceux nés au Maghreb, venus plus récemment, plus jeunes, constituent une part importante des immigrés aujourd’hui. La part de ceux provenant d’Afrique subsaharienne ou d’Asie a augmenté ces dernières années.

Source : Populations française, étrangère et immigrée en France depuis 2006, Insee Focus No 38, paru le : 13/10/2015
 
Mise à jour : 26/06/2017