La durée de vie dans le monde

Dans le monde, l’espérance de vie à la naissance s’élève à 70 ans.

L’espérance de vie à la naissance atteint 70 ans en moyenne dans le monde en 2012. Elle varie du simple au double selon les pays. Les femmes vivent toujours plus longtemps que les hommes : cinq ans en moyenne.

Des situations très contrastées

Fiche pédagogique Ined, www.ined.fr

Au cours des 60 dernières années, la durée de vie moyenne a progressé de plus de 20 ans dans le monde : dans les années 1950-1955, elle n’atteignait que 46,6 ans. Mais les situations restent très contrastées avec une durée de vie bien moindre dans beaucoup de pays du tiers-monde. En 2012, l’espérance de vie à la naissance d’un Européen est de 76 ans, celle d’un Africain de 58 ans.

L’espérance de vie progresse aujourd’hui presque partout

Dans le monde développé, l’espérance de vie continue de progresser et dépasse 80 ans dans la plupart des pays. Elle augmente aussi dans des pays où développement économique et progrès sanitaires sont plus récents comme la Chine, l’Inde ou les pays d’Amérique du Sud.
Toutefois depuis les années 90, la durée de vie stagne sur le continent européen, essentiellement à cause d’une tendance à la baisse dans des pays de l’ancienne Union soviétique.
En Afrique, la durée de vie a décliné à la suite de l’épidémie VIH-sida. Mais depuis 2005, l’accès accru aux médicaments antirétroviraux a permis une baisse de la mortalité liée à la maladie sur le continent africain : l’espérance de vie à la naissance est passée de 50 ans en 2000 à 58 ans en 2012.

Quelles perspectives?

Selon les projections des Nations unies, l’espérance de vie à la naissance pourrait atteindre 76 ans en 2045-2050 dans l’ensemble du monde et 82 ans en 2095-2100. A la fin du XXIe siècle, la durée de vie moyenne avoisinerait les 89 ans dans les pays développés et 81 ans dans les pays en développement. Cette hypothèse suppose un retour au progrès dans les régions du monde où elle a baissé récemment et aussi l’endiguement des maladies dites « de civilisation » (obésité, maladies cardiovasculaires, cancers, etc.), notamment au Sud où elles vont prendre de plus en plus d’importance.

Sources :

Organisation mondiale de la Santé
« Word Population Prospects, The 2012 Revision », Division de la population, Nations unies, 2013

(mise à jour septembre 2014)