Est-il vrai que les hommes meurent plus jeunes que les femmes ?

Si partout dans le monde, les hommes et les femmes ont vécu des progrès sanitaires considérables, les femmes en ont bénéficié plus que les hommes. L’écart d’espérance de vie entre les sexes s’est creusé dans les pays industrialisés jusqu’aux années 1970, culminant en France à 8,2 ans dans les années 1980. Le retard des hommes tient en partie à l’exercice de professions dangereuses, à une plus grande consommation d’alcool et de tabac et au risque plus fort d’accidents de la circulation. Ils ont également un rapport moins régulier à la médecine. Néanmoins, depuis quelques décennies, les écarts ont tendance à se resserrer. Au point que l’espérance de vie progresse désormais plus rapidement chez les hommes que chez les femmes.

Selon le Bilan démographique 2019 de l’Insee, l’espérance de vie à la naissance en France est de 85,6 ans pour les femmes et de 79,7 ans pour les hommes. L’écart d’espérance de vie entre hommes et femmes continue de se réduire : il était de 7,6 ans en 1999, de 6,7 ans en 2009 et de 5,9 ans en 2019.

Champ : France hors Mayotte jusqu’en 2014 et y compris Mayotte à partir de 2014. Donnée provisoire à la fin 2019

Source : Insee, estimations de population et statistiques de l’état civil. Bilan démographique 2019

Mise à jour : 08/04/2020