Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19352/ee_9_commune_d.hier_9782733210284.jpg

Communes d’hier, communes d’aujourd’hui + CD-Rom

Les communes de la France métropolitaine, 1801-2001. Dictionnaire d’histoire administrative.

Collection : Études et enquêtes historiques

2003, 408 pages

Papier

n° ISBN 978-2-7332-1028-4

46,00 € Acheter
Préface de Gérard Lang

Partie I — présentation

Introduction

Sources et critiques des sources

Historique de la législation

Établissement des notices communales

Sources, références, bibliographie

Textes législatifs et administratifs

Communes mixtes et « mairies »

Tableaux annexes

Partie II — l’index des toponymes

Notice explicative

Index des toponymes
partie III — le cd-rom


Présentation du CD-Rom


Les collectivités territoriales qui se mettent en place depuis quelques années s’appuient sur des recompositions de territoire intervenues depuis deux siècles. Si l’institution communale est restée relativement stable en dépit des évolutions politiques et socio-économiques de notre pays, le paysage communal a connu, lui, des modifications nombreuses et complexes. Tout travail sur le découpage administratif français, et ses évolutions futures, requiert une connaissance préalable précise du passé. Or jusqu’à présent, aucun ouvrage exhaustif ne permettait de rendre compte, à l’échelle du territoire métropolitain, des modifications ayant affecté nos communes depuis deux siècles.
Ce Dictionnaire a pour vocation de combler cette lacune et d’offrir aux chercheurs, aux aménageurs, au grand public et aux érudits un instrument de recherche aisément consultable. Chacun y trouvera matière à alimenter ses propres questionnements et à réagir face à cette « singularité française », caractérisée par un émiettement administratif du territoire national et un attachement quasi viscéral à un maillage millénaire. Composé d’autant d’entrées qu’il a existé et existe de communes depuis 1801, ce Dictionnaire est l’outil de travail indispensable pour suivre l’évolution des découpages administratifs, depuis la cellule de base qu’est encore aujourd’hui la commune, jusqu’à l’échelon départemental, voire régional.

Le Dictionnaire a pour point de départ les premières listes de communes officiellement établies par département, entre 1801 et 1802. Il s’attache à suivre leur évolution à partir d’une documentation aussi importante que disparate, mais qui conserve la trace des dénominations successives, des scissions et des fusions, des changements de ressort administratif, des transferts de chef-lieu ou de territoire. En restituant très précisément le parcours administratif de chacune des 36 565 communes actuelles, cet ouvrage met en lumière les processus historiques qui ont présidé à la formation des territoires communaux et à l’entrelacement des liens entre espace physique, réalités humaines et périmètres institutionnels.

La partie introductive du Dictionnaire constitue l’essentiel de l’ouvrage imprimé. Elle s’applique à une description critique des sources et des choix méthodologiques imposés tant par la collecte que par le mode de présentation des informations. Comme tout dictionnaire, celui-ci possède un ordre, met en scène un jeu de codes, d’abréviations et de signes, et présente une mise en forme répétitive. Quelle que soit la complexité des situations rencontrées, il importait que les informations soient traitées de manière synthétique, symétrique et systématique.

Le lecteur trouvera également un complément d’informations particulièrement utile et original, à travers la publication commentée des textes législatifs et réglementaires qui encadrent peu à peu les modifications communales, une bibliographie indicative abondante, et l’illustration des difficultés rencontrées localement lors de la mise en place des communes, au tout début du XIXe siècle.

Enfin, un index général rassemble tous les toponymes mentionnés (plus de 62 000 entrées). Il s’avère particulièrement utile pour retrouver, à partir d’une dénomination ancienne, la commune d’aujourd’hui et la notice correspondante.

L’essence même du Dictionnaire est constituée par l’ensemble des notices communales, que le lecteur pourra consulter sur le CD-Rom joint à cet ouvrage. Quelque 42 000 notices y figurent, présentées par département et par ordre alphabétique de communes. Chaque dossier départemental est introduit par une notice départementale récapitulative.
Les notices communales sont conçues comme une « carte d’identité », identifiant immédiatement et sans ambiguïté un lieu grâce aux informations administratives (département, arrondissement, canton en 1801 puis transferts éventuels), toponymiques (dénominations successives), et territoriales (communes de rattachement ou d’origine, transfert de chef-lieu, altitude). Le profil démographique de chaque unité est esquissé par son nombre d’habitants aux recensements de 1806 et de 1999. La recomposition des territoires et la chronologie des événements font l’objet d’une codification précise, expliquée dans la « partie introductive » du Dictionnaire et reprise dans le CD-Rom sous forme de fichier Texte (« Rappel des légendes » ou autre nom).

Le volumineux index des variantes toponymiques est également repris sous forme électronique.


Du même auteur