Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/26311/cl_couv_malthus_1erplat_site.jpg

Essai sur le principe de population

Nouvelle édition critique et enrichie

Collection : Classiques de l’Économie
et de la Population

2017, 240 pages

n° ISBN 978-2-7332-1073-4

19,00 €

Note des éditeurs
Jean-Marc Rohrbasser et Jacques Véron

Avant-propos à la première édition
Jacques Dupâquier

Avertissement à la première édition
Éric Vilquin

Essai sur le principe de population (1798)
Thomas Robert Malthus, traduction d’Éric Vilquin
     Table des matières
     Préface
     Chapitres I à XIX

Une vue sommaire du principe de population (1830)
Thomas Robert Malthus, traduction de Jean-Marc Rohrbasser et Jacques Véron

L’Essai de Malthus : le principe et la controverse
Jean-Marc Rohrbasser et Jacques Véron

Quelques repères chronologiques

L’Essai sur le principe de population du révérend Malthus causa, en 1798, un véritable choc idéologique dans une Angleterre en crise, traumatisée par la Révolution française. Ce texte contient la première formulation — inchangée dans les cinq éditions suivantes — du principe de population. Avancée fondamentale, ce principe affirme que les vitesses de croissance de la population et des subsistances sont très différents, la première augmentant plus rapidement que la seconde. L’ouvrage, outre son impact sur la science des populations, est un pamphlet philosophique. Selon Malthus, le principe de population est le moteur de l’Histoire, mais aussi son régulateur et il conditionne le destin de l’humanité. Ainsi, par la façon dont il pose la question de l’équilibre entre population et ressources, ce texte demeure une référence majeure dans l’histoire des idées.

La première édition française de ce texte est parue en 1980. Cette réédition, revue et augmentée d’une analyse de la controverse soulevée par l’Essai, est enrichie d’une traduction inédite d’un court texte de Malthus paru en 1830, Une vue sommaire du principe de population, qui résume sa pensée et en révèle la constance.

 

 

Thomas Robert Malthus est un économiste britannique (1766-1834). Il publie son Essai pour la première fois en 1798, sous la forme d’un pamphlet philosophique avant de théoriser son principe de population dans les éditions suivantes. Son succès est immédiat, dès la première parution et l’impact de ses théories a traversé les siècles.


Traducteurs et éditeurs scientifiques de l’ouvrage :

Eric Vilquin est professeur émérite à l’Université catholique de Louvain-La-Neuve, spécialiste de l’histoire des populations, traducteur de la première édition en français de l’Essai en 1980.

Jean-Marc Rohrbasser est chercheur à l’Ined, spécialisé dans l’histoire des faits et des concepts démographiques, l’histoire de la statistique démographique et du calcul financier.

Jacques Véron est chercheur à l’Ined. Il travaille notamment sur l’histoire des probabilités et la mesure de la vie humaine ainsi que sur la population et le développement.

Du même auteur

Sur le même thème