Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/24337/cartes.postales.couv.jpg

Bébés, familles et cartes postales

Hors Collection

2015, 160 pages

n° ISBN 978-2-7332-1061-1

29,00 €

Les nombreuses cartes postales qui ont circulé dans la première moitié du xxe siècle, diverses dans leurs thèmes comme dans leur style, permettent d’illustrer les changements démographiques de cette période. La plupart des événements de la vie (naissance, mariage, divorce, veuvage, etc.) sont parfois dépeints avec une grande fantaisie, un certain humour, voire de manière satirique ou grivoise. Un bébé peut arriver dans une famille, ­récolté dans un chou ou dans une rose, pêché dans un lac, apporté par une cigogne, envoyé par la poste ou même fabriqué par une machine.
Ces cartes ont illustré aussi bien des sujets légers que des thèmes plus graves. Durant la Grande Guerre, chaque bébé était vu comme un futur poilu et il ne semblait pas déplacé de le représenter à l’intérieur d’un obus de 75. Les cartes postales publiées à cette époque peuvent aussi véhiculer un message politique ou, du moins, lui faire écho. Traitant de dépopulation et de repopulation, questions devenues brûlantes après la défaite de 1870, elles méritent d’être replacées dans une perspective
démographique. Mais elles racontent aussi l’intime, celle du soldat au front ou celle de « l’heureux événement ».
De 1900 à 1950, du projet de loi contre la dépopulation aux premières années du baby-boom, cette histoire illustrée de la population française fait écho à nos propres histoires familiales.

Jacques Véron, directeur de recherche à l’Ined. Son thème principal de recherche est la problématique population, environnement et développement. Il s’intéresse aussi à l’histoire de la démographie et des populations.

Jean-Marc Rohrbasser, rédacteur en chef des collections de l’Ined. Il étudie particulièrement les rapports entre philosophie, théologie et histoire des populations.

Du même auteur

Sur le même thème