Lire ce numéroS'abonner en lignePression démographique et politiques de population au Rwanda, 1962-1994

couverture_publication

Marguerite Boucher, John May

Population et Sociétés

N°319, décembre 1996, 1,50 €. n° ISSN 01847783

Pour télécharger l'article, voir boîte ci-contre.

Pour recevoir l'avis de parution, voir boite "En savoir plus" ci-contre

Dérouler les informations

Résumé (cliquez sur +)

Il serait absurde de désigner comme cause des tragédies qui accablent le Rwanda et les pays voisins la surpopulation qui y sévit. Les crises politiques ont des causes politiques et les crimes ont des auteurs. Mais inversement il serait non moins absurde de méconnaître le rôle que jouent, dans cette succession de crises, des phénomènes comme la densité de peuplement, le niveau et l'évolution de la fécondité - à côté de beaucoup d'autres facteurs, économiques, sociologiques, culturels, etc. John May a soutenu en Sorbonne, en juillet 1996, pour le doctorat en démographie, une thèse originale et très remarquée, intitulée « Urgence et négligences : pression démographique et réponses politiques au Rwanda (1962-1994) ». J. May est par ailleurs démographe senior au Futures Group International à Washington, DC. Il expose ici ce que les démographes ont à dire sur ce pays menacé pour longtemps encore par des problèmes aigus de population.
Dérouler les informations

Sommaire (cliquez sur +)

Pression démographique et politiques de population au Rwanda, 1962-1994
  • Le Rwanda: un cas extrême
  • Les politiques démographiques successives
  • Le Rwanda demain
Références