Lire ce numéroS'abonner en ligneLa diffusion des préservatifs : contraception et prévention

couverture_publication

Laurent Toulemon, Henri Leridon

Population et Sociétés

N°301, mai 1995, 1,50 €. n° ISSN 01847783

Pour télécharger l'article, voir boîte ci-contre.

Pour recevoir l'avis de parution, voir boite "En savoir plus" ci-contre

Dérouler les informations

Résumé (cliquez sur +)

Après la loi Neuwirth de 1967, légalisant la pratique de la contraception, la pilule et le stérilet avaient progressivement remplacé les méthodes traditionnelles de régulation des naissances (retrait, abstinence périodique, préservatifs) [1]. Au cours des six dernières années, la diffusion de la pilule s'est poursuivie (5,2 millions d'utilisatrices en 1994, contre 4 millions en 1988), au détriment du stérilet et des méthodes non médicales ; celles-ci deviennent marginales, à l'exception des préservatifs, dont la diffusion récente fait suite à une période de déclin au cours des années quatre-vingts.

Les premiers articles sur les décès par Sida sont parus dans la presse à grande diffusion en France à partir de 1983, et les campagnes d'information sur le risque de transmission du Sida par voie sexuelle ont commencé en 1988. La comparaison de deux enquêtes similaires menées en 1988 et 1994 (voir encadré p. 4) montre que les pratiques de contraception se sont modifiées en conséquence. En 1994, les préservatifs étaient utilisés (dans le mois de l'enquête) par 7,6% des partenaires des femmes (1) âgées de 20 à 44 ans, contre 5,2% en 1988.

En 1988 comme en 1978, la pratique des préservatifs était faible avant 25 ans, et presque identique à chaque âge après 25 ans. Les préservatifs étaient surtout utilisés au moment d'un changement de méthode contraceptive ou lors d'une interruption de prise de la pilule [1]. La diffusion récente des préservatifs n'a concerné que les personnes de moins de 30 ans. Au-delà de 30 ans, la part de ceux qui ont déjà utilisé des préservatifs (au cours de la vie) est de 54% pour les hommes, et 42% pour les femmes, sans augmentation depuis 1988. En revanche, ce sont maintenant 52% des femmes de 25-29 ans, et 58% des femmes de 20-24 ans, qui les ont déjà utilisés ; pour les hommes, c'est le cas de 67% à 25-29 ans et 83% à 20-24 ans (tableau 1).


Dérouler les informations

Sommaire (cliquez sur +)

La diffusion des préservatifs : contraception et prévention
  • Les préservatifs sont surtout utilisés par les personnes ne vivant pas en couple
  • La diffusion a surtout touché le haut de la hiérarchie sociale
  • Contraception et prévention des M.S.T
  • De moins en moins de premiers rapports sexuels non protégés
  • Un préservatif dès la première fois

Références

Baisse de la population en Roumanie.