Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19129/picto.fr.population.societes.2009.461.enfant.modifie.repartition.taches.jpg

L’arrivée d’un enfant modifie-t-elle la répartition des tâches domestiques au sein du couple ?

Population et Sociétés

461, novembre 2009

n° ISSN 0184 77 83

Les tâches ménagères sont, on le sait, inégalement réparties dans le couple. Les femmes en assument souvent la plus grande partie, même si des évolutions sont perceptibles pour les jeunes générations. Les hommes participent-ils davantage au travail domestique lorsque survient une naissance ? Ou observe-t-on une accentuation du déséquilibre des rôles ? Arnaud Régnier-Loilier répond à la question grâce à l’enquête Étude des relations familiales et intergénérationnelles (Erfi)

L’enquête Étude des relations familiales et intergénérationnelles (Erfi), menée par l’Ined, a interrogé les mêmes couples en 2005 et 2008 sur la répartition des tâches ménagères et leur degré de satisfaction. En 2005, parmi les femmes âgées de 20 à 49 ans, 8 sur 10 déclarent s’occuper « toujours » ou « le plus souvent » du repassage, 7 sur 10 de la préparation des repas, et la moitié de l’aspirateur et des courses d’alimentation.
La naissance d’un enfant accentue ces déséquilibres puisqu’en 2008, 38 % des femmes qui ont eu une naissance entre 2005 et 2008 et pour qui la répartition d’au moins trois tâches a évolué en leur défaveur, expriment une insatisfaction plus forte qu’en 2005. Seules la vaisselle et l’organisation sociale de la vie du ménage évoluent peu.

Du même auteur

Sur le même thème