La population de l'Union européenne

Décoration
Lire le graphique

Ce graphique présente l'évolution de la population de l'Europe institutionnelle, dans ses frontières successives, de sa formation à aujourd'hui. La courbe en trait épais décrit, année après année, la population totale de l'Europe au 1er janvier, en indiquant en pointillés les années d'élargissement. Les courbes en traits fins indiquent la croissance des populations des groupes de pays ayant successivement constitué l'Union.

En 1957, lorsque le Traité de Rome fonde la Communauté économique européenne (CEE), les six pays fondateurs comptent 167 millions d'habitants (du plus peuplé au moins peuplé : Allemagne, France, Italie, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg). Cinquante ans plus tard, ces six pays comptent 215 millions d'habitants, comme indiqué par la courbe en trait fin étiquetée « Six ». L'Union européenne qui remplace la CEE depuis le Traité de Maastricht en 1992 regroupe 27 pays en 2007 et 493 millions d'habitants.


La population de l'Europe augmente surtout grâce à la croissance externe

Début 1973, le premier élargissement de ce qui était à l'époque la CEE, ajoute trois pays à la Communauté (Royaume-Uni, Danemark, Irlande), qui compte alors 256 millions d'habitants, soit 64 de plus que les 192 millions d'habitants des six pays fondateurs. Puis les agrandissements se succèdent : la Grèce en 1981 (10 millions), l'Espagne et le Portugal en 1986 (49 millions). En 1990, la réunification de l'Allemagne accroît la population de l'Europe des Douze de 16 millions d'habitants. En 1995, la Suède, l'Autriche et la Finlande (22 millions) rejoignent l'Union, puis dix nouveaux pays en 2004 : la Pologne, la République tchèque, la Hongrie, la Slovaquie, la Lituanie, la Lettonie, la Slovénie, l'Estonie, Chypre et Malte (74 millions). Enfin, vient le tour de la Bulgarie et la Roumanie en 2007 (29 millions). Au total, ces agrandissements successifs ont permis une croissance « externe » de l'Europe de 264 millions d'habitants, tandis que les Six n'ont vu leur population croître que de 49 millions. En 40 ans, la population de l'Europe institutionnelle a triplé, passant de 167 à 493 millions d'habitants. La croissance totale, de 326 millions d'habitants, se répartit en 15 % de croissance interne des Six, 81 % de croissance externe due aux élargissements, et 4 % par croissance des pays qui ont successivement rejoint l'Europe.


Les sources

Les données actualisées de ce graphique proviennent du numéro 398 de Population et Sociétés rédigé par Alain Monnier en 2004. Ce numéro contient également les pyramides des âges des 25 pays de l'Europe d'alors.
http://www.ined.fr/fr/ressources_documentation/publications/pop_soc/bdd/publication/465/
Les populations des pays d'Europe, ainsi que de nombreux indicateurs démographiques, sont disponibles sur le site d'Eurostat, http://ec.europa.eu/eurostat
L'Ined propose une base de données regroupant des informations sur les pays développés : http://www.ined.fr/fr/pop_chiffres/pays_developpes/conjoncture/


Page :
1 2
Mise à jour : 28 décembre 2010