ZOOM

Religions et immigration en France

Tandis que la sécularisation de la population française se poursuit depuis plusieurs décennies et que le catholicisme, qui demeure la première religion en France, continue de voir son nombre de fidèles décroître, la religion revêt dans les communautés immigrées une fonction culturelle et sociale, d’intensité variable selon les différentes origines. Parmi les 18-50 ans résidant en France métropolitaine, plus de trois-quarts des immigrés et de leurs descendants déclarent avoir une religion. Dans le cas où les deux parents des descendants sont immigrés, ces derniers présentent une religiosité plus forte et des taux de désaffection nettement plus faibles que la population majoritaire mais aussi que les descendants de couples mixtes.

En savoir plus

Multimédia

L’émancipation des femmes


Évolution de la place de la femme dans la société au fil du XXe siècle


VIDÉO

L’immigration en débat

Bien souvent au cœur du débat public, l’immigration donne lieu à de nombreuses discussions. François Héran, directeur de recherche à l’Ined, passe en revue les différents argumentaires et la littérature sur le sujet. Il revient notamment sur les différentes législations adoptées par les gouvernements français ces dernières années.

En savoir plus