Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/28548/559.png

Mourir entre 5 et 15 ans

Population et Sociétés

559, octobre 2018

La mortalité des enfants de moins de 5 ans, qui a beaucoup baissé ces dernières années à l’échelle mondiale, est un indicateur très suivi de la santé d’un pays. Mais qu’en est-il de la mortalité au-delà de cet âge ? S’appuyant sur une nouvelle base de données internationale, Bruno Masquelier nous décrit quels sont les risques de décéder entre 5 et 15 ans, comment ils varient d’un pays à l’autre, et quelles sont les mesures les mieux à même pour les faire diminuer.

En 2017 un million d’enfants ayant entre 5 et 15 ans sont morts dans le monde. Le risque pour un enfant fêtant son 5e anniversaire de mourir avant d’atteindre son 15e anniversaire s’élève à 7,2 pour mille, il est cinq fois moindre que celui pour un nouveau né de mourir avant son 5e anniversaire (39 pour mille). La mortalité entre 5 et 15 ans a baissé de moitié entre 1990 et 2017. Elle est concentrée dans les pays à revenu faible et moyen. L’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale rassemblent à elles seules un tiers des décès mondiaux en 2017. Dans ces régions, 
la probabilité de décéder à ces âges est plus de vingt fois plus élevée qu’en Europe de l’Ouest.

Du même auteur

Sur le même thème