Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19157/picto.fr.population.societes.2012.489.politique.population.jpg

Faut-il une politique de population ?

Population et Sociétés

489, mai 2012

n° ISSN 0184 77 83

La démographie mondiale et les moyens de l’influer font partie des questions débattues à la Conférence mondiale des Nations unies sur le développement durable de juin 2012 (RIO + 20). Pour alimenter la discussion, Jacques Vallin examine s’il faut « aujourd’hui » une politique de population.
Mettre en place une politique de population sous-entend qu’il existe un effectif optimal, lié aux quantités de ressources disponibles et d’autant plus élevé que  les techniques de production le permettent.Mais ces questions économiques sont indissociables de la structure par âge de la population, l’évolution de l’espérance de vie et l’amélioration des conditions sanitaires. Les programmes de limitation des naissances comme ceux de soutien à la fécondité ont montré leurs limites, tout comme ceux ayant pour objectif de maîtriser les flux migratoires.

Du même auteur

Sur le même thème