Fabrice Cahen

Chargé de recherche
fabrice.cahen@ined.fr +33 (0)1 56 06 20 00 +33(0)1 56 06 21 94
Secrétariat : Marie-Danielle Bailly +33(0)1 56 06 20 47

Domaine(s) de recherche

Histoire des politiques de reproduction et de population (1870-1970):
régulation des naissances,avortement
lutte contre l'infertilité, médecine reproductive
procréation et hérédité
prénatalité
savoirs sur la procréation et la fécondité

Parole de chercheur-e

Fabrice Cahen nous parle de l’infertilité dans l’histoire démographique

Lire l’entretien

Quelques publications

Cahen, Fabrice. « Who Was Afraid of Pregnancy Tests? Gestational Information and Reproduction Policies in France (1920–50) ». Medical History 63, no 2 (avril 2019): 134 52.

CAHEN Fabrice, CHILETTI Silvia, "Les ambivalences de la déclaration précoce de grossesse (XVIe-XXe siècle)", Clio. Femmes, genre, histoire , 48, 2018.

CAHEN Fabrice, MINARD Adrien, "Les mobilisations contre les « fléaux sociaux » dans l’entre-deux- guerres. Essai de cartographie sociale", Histoire & mesure XXXI-2, décembre 2016.

CAHEN Fabrice, "L'instinct scientifique de Martin Eden", in Qu'est-ce que la science pour vous ? , Matériologiques, Paris, 2017.

CAHEN Fabrice, Gouverner les moeurs. La lutte contre l'avortement en France, 1890-1950 , Paris, Ined éditions, 2016.

CAHEN Fabrice, « Obstacles to the Establishment of a Policy to combat Infertility in France (1920- 1950) », in A Handbook of Infertility in History: Approaches, Contexts and Perspectives, Gayle Davis, Tracey Loughran (eds.), Palgrave McMillan, 2017.

CAHEN, Fabrice, "Un renard pris au piège de son temps? René Worms et les questions de population", in La sociologie de René Worms, Les Etudes sociales, n°161-162, 1er et 2nd semestre 2015.

Activités d’enseignement, autres fonctions, titres

Membre du groupe ESOPP (EHESS-CRH, Sciences Po)
Membre du conseil scientifique du Comité d'histoire de la Sécurité sociale
Membre du comité de lecture des Editions de l'Ined
Enseignant à l'ENSTA ParisTech (Histoire de l'objectivation des phénomènes sociaux, XIXe-XXe siècles)