Alice Olivier

Docteure
alice.olivier@ined.fr Page personnelle
Secrétariat : Neyssa Traoré +33 (0)1 56 06 20 89

Domaine(s) de recherche

Thèse : Étudiants singuliers, hommes pluriels. Orientations et socialisations masculines dans des formations« féminines » de l’enseignement supérieur.
Sous la direction d'Agnès van Zanten (OSC, Sciences Po/CNRS) et le tutorat de Marie Bergström (Ined). Soutenue le 30 novembre 2018.
Membres du jury : Marie Bergström, Sébastien Chauvin, Muriel Darmon, Clotilde Lemarchant, Sophie Orange, Agnès van Zanten.

Comment expliquer les parcours atypiques ? Prenant pour objet les hommes qui s’orientent vers des formations dites « féminines » de l’enseignement supérieur, cette thèse s’intéresse à la production de l’atypisme et aux socialisations sexuées. Elle fait ainsi
dialoguer la sociologie de l’éducation, de la socialisation et du genre. Elle repose sur une double étude de cas des formations de sage-femme et d’assistant·e de service social, dans lesquelles une enquête multi-méthodes alliant entretiens, observations et
analyses statistiques a été menée.

Alors que la littérature sur les trajectoires atypiques des femmes insiste sur le rôle des dispositions, cette étude de dominants en situation de minorité numérique montre l’importance des contextes. Nombre d’hommes « atypiques » ne sont pas les plus disposés
à opter pour une formation « féminine » : ce sont avant tout des logiques institutionnelles, relationnelles et économiques qui encouragent ce choix, même si les schèmes d’action individuels – en termes de classe et de genre notamment – opèrent également de
façon déterminante. Une analyse typologique articulant ces variables contextuelles et dispositionnelles révèle plus précisément quatre logiques à l’origine de ces orientations atypiques : la souplesse, l’ouverture, le pragmatisme et la stratégie.

Une fois en formation, les rares hommes font l’objet de processus de singularisation, mais sont aussi enjoints au respect d’une forte norme d’égalité des sexes. Selon les situations, on attend d’eux d’alterner entre différentes pratiques genrées, c’est-à-dire
de jongler avec le « féminin » et le « masculin ». La maîtrise de cette souplesse de genre procure de nombreux bénéfices mais dont tous les hommes ne savent pas, ou ne peuvent pas, tirer profit. La thèse met à ce titre en évidence les fonctionnements de
l’ordre du genre : elle éclaire la hiérarchie entre les sexes, mais aussi celle qui ordonne les hommes entre eux dans un contexte de valorisation de la mixité et de l’égalité.

Mots-clés : Genre ; orientation ; socialisation ; éducation ; atypisme ; masculinités.

Quelques publications

Publications dans des revues à comité de lecture :

Olivier, Alice, Oller Anne-Claudine et van Zanten Agnès, 2018. « Channelling students into higher education in French secondary schools and the re-production of educational inequalities. Discourses and devices », Etnografia e Ricerca Qualitativa n˚2/2018, p. 225-250.


Olivier, Alice, 2015. « Des hommes en école de sages-femmes : sociabilités étudiantes et recompositions des masculinités », terrains et travaux n˚27, pp. 79-98.

Olivier, Alice, 2015. « "Je leur dis que j’ai deux mamans ?" : carrières de (non-)publicisation de l’homoparentalité à l’école en France », Enfances Familles Générations n˚23, pp.52-70.

Chapitre d'ouvrage :

Olivier Alice, 2019, « Le sage, la fille et le macho : figures d'hommes et ordre du genre dans le groupe étudiant assistant de service social », in Hélène Buisson-Fenet et Aude Kerivel (dir.), Des jeunes à la marge ? Transgressions des sexes et conformité du genre dans les groupes juvéniles, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, pp. 33-45.

van Zanten Agnès, Olivier Alice, Oller Anne- Claudine et Uhly Katrina, 2018, « National framing and local reframing of students' transition to higher education in France. Limitations and pitfalls », in Aine Tarabini et Nicola Ingram (dir.), Educational choices, transitions and aspirations in Europe, Abington : Routledge, pp. 149-166.

van Zanten, Agnès et Olivier, Alice, 2016. « Les stratégies statutaires des établissements d’enseignement supérieur : une étude des "journées portes ouvertes" », in Hughes Draelants et Xavier Dumay (dir.), Les écoles et leur réputation. L'identité des établissements en contexte de marché,Louvain- la-Neuve : De Boeck, pp. 233-249. (Paru en 2015 sous forme de document de travail : LIEPP Working Paper n˚40).

Autres publications :

Olivier, Alice, 2017. « Hommes en formation de sage‑femme : des étudiants singuliers, des profils pluriels », La Santé en Action n°441, pp. 18-19.

Amsellem-Mainguy, Yaëlle, Chartrain, Cécile et Olivier, Alice, 2013. « Prévenir et sensibiliser en dehors du cadre scolaire », in Cécile Chartrain (dir.), Les jeunes face aux discriminations liées à l’orientation sexuelle et au genre : agir contre les LGBT- phobies, Paris, Injep, coll. « Les Cahiers de l’Action », pp. 71-90.

Recensions :

2016 - « Compte rendu d'Alban Jacquemart, Les hommes dans les mouvements féministes. Socio- histoire d'un engagement improbable, 2015, Rennes, PUR », Sociologie, vol. 27 n°2, p. 217- 219.

2015 - "Book review: Les enseignants et le genre. Les inégalités hommes-femmes dans l'enseignement du second degré en France et en Angleterre [Teachers and gender: inequalities between men and women in French and English secondary schools], by Marie-Pierre Moreau, Paris, PUF, 2011", Gender and Education, vol. 27, n°2, p. 200-203.

2013 - « Compte rendu de Maxime Cervulle, Danièle Kergoat, Armelle Testenoire, Subjectivités et rapports sociaux, 2012, Cahiers du Genre, n° 53, L'Harmattan », Lectures, Les comptes rendus, 25 octobre.

2013 - « Compte rendu de Éric Garnier, l'homoparentalité en France. La bataille des nouvelles familles, 2012, Paris, Thierry Marchaisse », Lectures, Les comptes rendus, 12 juillet.

2013 - « Compte rendu de Martine Gross. Qu'est- ce que l'Homoparentalité ?, 2012, Paris, Payot », Agora Débats/Jeunesses, n° 63, p. 142-143.

Communications:


Colloques et congrès internationaux

Déc. 2019 : Colloque international « Penser les frontières, passer les frontières » : « Des dominant·e·s au parcours atypique : un point de vue heuristique pour l’étude des frontières symboliques » (avec Solène Brun, Claire Cosquer et Juliette Galonnier), AISLF et Cens, Université de Nantes [confirmé].

Août 2019 : IIème congrès international de l’Institut du Genre : « Devenir un nouvel homme ? Socialisations masculines dans des formations “féminines” de l’enseignement supérieur », Université d’Angers [confirmé].

Août 2016 : European Conference on Educational Research : « Inequalities and differences between French secondary schools in the channelling and counselling of students concerning their higher education choices » (avec Agnès van Zanten et Anne-Claudine Oller), Université de Dublin, Irlande.

Juil. 2016 : IIIrd International Sociological Association Forum of Sociology : « Shaping professional bodies and emotions : male and female students in midwifery and social work in France », Université de Vienne, Autriche.

Juil. 2016 : Congrès d’Actualité de la Recherche en Éducation et en Formation : « Les inégalités d’orientation vers l’enseignement supérieur : variations et évolutions du rôle de gatekeeping des acteurs scolaires » (avec Agnès van Zanten et Anne-Claudine Oller), Université de Mons, Belgique.

Juin 2016 : 6th Ethnography and qualitative research conference : « Channelling students’ futures in higher education through discursive and material device at secondary schools » (avec Agnès van Zanten et Anne-Claudine Oller), Université de Bergame, Italie.

Juin 2016 : XIXème Colloque de l’Association Internationale des Démographes de Langue Française : « Des garçons dans des "études de filles" : configurations familiales et dispositions à l’orientation atypique vers l’enseignement supérieur », Université de Strasbourg.

Sept. 2014 : Ier congrès international de l’Institut du Genre : « Des garçons dans des "études de filles" : orientations atypiques vers l’enseignement supérieur et (re)définition des masculinités », École Normale Supérieure de Lyon.


Colloques et congrès nationaux

Juil. 2017 : 7ème Congrès de l’Association Française de Sociologie, Séance semi-plénière « La socialisation : une idée neuve ? » organisée par Annabelle Allouch et Bertrand Geay : « Dispositions et contextes : analyser l’orientation d’hommes vers des filières "féminines" de l’enseignement supérieur », Université de Picardie Jules Vernes, Amiens.

Juil. 2017 : 7ème Congrès de l’Association Française de Sociologie, Réseau Thématique Recherches en sciences sociales sur la sexualité : « "Des études pour les pédés". Dispositions homosexuelles et présomption d’homosexualité des étudiants hommes sages- femmes et assistants de service social », Université de Picardie Jules Vernes, Amiens.

Déc. 2016 : XXIIIèmes Journées du longitudinal : « Divisions institutionnelles et familiales du travail d’orientation des lycéens » (avec Agnès van Zanten et Anne-Claudine Oller), CREM-Université de Rennes 1.

Oct. 2016 : 8èmes Rencontres Jeunesses et Sociétés : « Devenir un autre homme ? Sociabilités étudiantes et recompositions des masculinités en formation de sage-femme et d’assistant de service social », École Normale Supérieure de Lyon.

Juin 2015 : 6ème Congrès de l’Association Française de Sociologie, Réseau Thématique Méthodes : « Une ethnographe acrobate : enquêter sur différents groupes au sein d’une même institution », Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.


Séminaires et journées d’études

Juil. 2019 : Séminaire « Lundis de l’Ined », Paris : « La production contextuelle de l’atypisme : institutions, rencontres et conditions matérielles dans l’orientation d’étudiants hommes de formations “féminines” de l’enseignement supérieur », discussion par Leïla Frouillou (Université Paris Nanterre, CRESPPA-GTM), Paris [confirmé].

Févr. 2018 : Séminaire de l’unité « Démographie, genre et sociétés » : « Le salaud, l’homme-objet et le pédé : du jeu dans l’ordre hétérosexuel dans des formation "féminines" de l’enseignement supérieur », Ined, Paris.

Juin 2017 : Séminaire du département « Entrées et Évolutions dans la Vie Active », Céreq : « Un "escalator de verre" en formation ? Attentes et pratiques autour des étudiants hommes assistants de service social », Marseille.

Mai 2016 : Journée d’études « L’intervention sociale dans une perspective de genre » : « Un "escalator de verre" dès la formation ? Représentations, discours et pratiques autour des étudiants hommes assistants de service social », ETSUP, IUT de Bobigny, HETSSa et IRIS, Paris.

Avril 2016 : Journée Doctorale de l’Ined : « Des garçons dans des "études de filles" : configurations familiales et dispositions à l’orientation atypique vers l’enseignement supérieur », discussion par Christine Mennesson (Université Toulouse III Paul Sabatier, CRESCO), Ined, Paris.

Oct. 2015 : Journée d’étude « Inequalities of access to Higher Eduction : the role of policies, institutions and markets » : « Status strategies of higher education institutions. A study of open door events in France » (avec Agnès van Zanten), LIEPP, Sciences Po, Paris.

Avril 2015 : Journée d’étude « Education and Society : Access, Opportunity and Equity »: « An Improbable Study Choice : Understanding the Presence of Male Students in "Female" Study Tracks of Higher Education in France », SESP et Sciences Po, University of Northwestern, Evanston, Etats-Unis.

Nov. 2014 : Journée d’étude « Gender and migration in different tracks of higher education » : « A praised minority : attracting male students into "female" tracks of higher education in France », Associations Allemande, Autrichienne et Suisse de Sociologie Swiss Federal Institute for Vocational Education and Training, Zollikofen, Suisse.

Oct. 2014 : Séminaire scientifique de l’OSC : « Des garçons dans des "études de filles" : orientations atypiques vers l’enseignement supérieur et (re)définition des masculinités », Sciences Po, Paris.

Juin 2014 : Journée d’étude « Perspectives on Contemporary Research on Educational Policy and Educational Choices and Pathways : « Male students in "female" study tracks. Atypical higher education choices and the (re)definition of masculinities », Université de Turku et Sciences Po, Paris.

Janv. 2014 : Séminaire de l’unité « Démographie, genre et sociétés » : « Des étudiants minoritaires : normes de genre et transgressions dans l’orientation vers l’enseignement supérieur », Ined, Paris.

Activités d’enseignement, autres fonctions, titres

Enseignement:

475 heures équivalent TD

2018-2019 ATER Sociologie, ComUE Lille Nord de France, ESPÉ, Villeneuve d’Ascq
Sociologie de l’éducation, Sociologie des organisations éducatives, Préparation au concours CPE, Introduction et Méthodologie de la recherche, Direction mémoire M2

2016-2017 ATER Sciences de l’éducation, Département sciences de l’éducation, Université Paris Nanterre
Sociologie de l’éducation, Techniques de travail universitaire, Méthodologie du questionnaire, Genre et parcours professionnels

2013-2016 Mission doctorale d’enseignement (monitorat) Sociologie, Sciences Po (Paris)
Introduction à la sociologie, Sociology of educational policies


Responsabilités scientifiques et administratives :

Depuis 2015 – Membre du bureau du RT 50 « Socialisations » de l’Association Française de Sociologie. Co-organisation de la journée d'études "Socialisations masculines" en 2016.

2016 - Membre du comité coordinateur de la bibliographie critique "Genre et inégalités" pour Population.

2015 - Membre du comité organisateur du colloque « Inequalities of access to higher education : the role of policies, institutions and markets » du Laboratoire Interdiciplinaire d’Evaluation des Politiques Publiques, Paris, membre du comité scientifique.

2015 - Membre du comité scientifique du colloque iPOPs "Le Retour des Inégalités ?"

2015 - Membre du comité organisateur de la journée doctorale de l'Ined.

2013 - 2015 - Co-représentante élue des doctorants de l'Ined.

Expertise d'articles : Actes de la recherche en sciences sociales; Terrains & Travaux; Agora débats/jeunesses


Expériences de recherche :

Depuis 2012 - Laboratoire Interdisciplinaire d’Évaluation des Politiques Publiques, Sciences Po, Paris.
Collaboration à la recherche collective « L’orientation vers l’enseignement supérieur. L’influence croisée des politiques, des réseaux, des institutions et des dispositifs ». Responsable scientifique : Agnès van Zanten.

Mai – Août 2012 Institut National de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire, Paris.
Collaboration à la recherche « Agir contre les LGBT-phobies chez les jeunes », dans le cadre de la préparation d’un numéro des Cahiers de l’Action. Responsable scientifique : Angélica Trindade-Chadeau.

Janvier – Mars 2012 Institut National de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire, Paris.
Collaboration à la recherche « Usages d’Internet pour la santé par les jeunes de moins de 25 ans ». Réalisation d’entretiens auprès de jeunes utilisateurs. Responsable scientifique : Yaëlle Amsellem-Mainguy.