Demopædia

Le projet Demopædia a été initié en 2005 à la suite de la conférence sur la population organisée à Tours. Il a le but ambitieux de créer une troisième édition du dictionnaire en s’appuyant sur une technologie wiki et un site ouvert aux professionnels de la démographie. Plus concrètement, la première étape a eu pour objectif de rendre accessible sur le Web, l'ensemble des dictionnaires démographiques multilingues publiés de part le monde depuis les premiers travaux de la Commission internationale de terminologie du milieu des années 50 et les premières éditions (1958) jusqu'aux secondes éditions, chinoises (2008), portugaise (2008), russe (2008), italienne (2010) et polonaise (2010). L'effort de standardisation de l'ensemble des secondes éditions du dictionnaire multilingue, anglaise, française, espagnole jusqu'à l'édition allemande de 1987 est achevé pour le français et l'italien. L’édition anglaise unifiée a fait l’objet d’une relecture accompagnée de commentaires par Stan Becker. Ces derniers sont accessibles sur le site en-ii.demopaedia.org . Les nouvelles éditions asiatiques ont été finalisées en thaï tant sur papier que sur le web. En ce qui concerne le coréen, seule l’édition papier est complète, la mise à jour sur le site est toujours en cours. Le site malais est déjà accessible sur le Web. Une recherche de financement est également en cours pour le vietnamien, l'indonésien et le népalais, langues pour lesquelles seules quelques sections ont été traduites. Le processus d'harmonisation sera lancé progressivement dans les autres langues, espagnol, portugais, arabe, tchèque, japonais, chinois, polonais. La technologie wiki de la Wikimedia foundation se modernise et se simplifie en offrant une mise à jour directe sans la nécessité d’entrer du code. Le projet Demopaedia suit ces avancées et a l’objectif de les implanter en 2015. Un certain nombre d’enregistrements audio (les mots du dictionnaire) n’ont toujours pas été mis sur le serveur pour diverses raisons (incapacité du programme à traiter certaines langues asiatiques, index trop ancien dans certaines langues européennes). Le serveur Demopaedia de l’INED commence à dater et doit être renouvelé pour ne pas supporter des coûts de maintenance plus onéreux (octobre 2015). La fréquentation du site est de l’ordre de 70 000 visiteurs uniques par mois ou 828 000 en 2013 (700 000 en 2012, 755 000 en 2011, 625 en 2010). Par comparaison, le site de l’INED (ined.fr) a eu 1 143 000 visiteurs uniques durant l’année 2013. Un projet avec le service informatique de l’INED va consister à tester une doublure du site actuel afin de l’implanter dans une université d’un autre pays, en priorité asiatique. En effet, une demande des Nations Unies est que le site ne s’interrompe pas or il arrive que pour diverses raisons le site ne soit plus fonctionnel (3 semaines en 2014 !).

Malgré la domination de la langue anglaise dans le monde scientifique, la nécessité de dialoguer avec une population qui utilise principalement une autre langue que l’anglais se fait sentir tout particulièrement dans le monde asiatique. La mise à jour du vieux dictionnaire démographique multilingue suscite donc un intérêt parmi la communauté des démographes.

Analyse des textes informatisés de l'ensemble des éditions du dictionnaire, création d'index dans chaque langue, mise du dictionnaire sous format moderne (pdf, epub etc.).

Participants