Déportés pour l éternité. Survivre à l exil stalinien (1939-1941)

le Lundi 11 Mars 2024 à l’Ined de 11h30 à 12h30, en présentiel en salle Sauvy & en visioconférence via ZOOM

Déportés pour l éternité. Survivre à l exil stalinien (1939-1941)

Intervenant.es : Emilia Koustova (professeure département d’études slaves, GEO - Université de Strasbourg) & Alain Blum (directeur de recherche Ined, UR12: Mobilité, parcours et territoires) ; discutante : Irina Tcherneva (chargée d’étude CNRS)

« Comme un lièvre effarouché » : ce sont les mots qu’un habitant d’un village ukrainien couche sur un papier intercepté par les autorités soviétiques en 1949. En Ukraine occidentale et en Lituanie, comme partout dans les territoires est-européens devenus soviétiques au cours de la Seconde Guerre mondiale, la peur d’être condamné à l’exil rôde depuis leur annexion et ne s’estompera qu’à la mort de Staline. Le bilan sera lourd. Mêlant histoire par le haut et par le bas, Alain Blum et Emilia Koustova explorent les mécanismes répressifs des déportations de masse et les trajectoires des victimes. Leur vécu oriente l’enquête, leur parole, longtemps ignorée, en est le cœur. Des centaines de lettres découvertes dans les archives et d’entretiens menés auprès des derniers témoins racontent la violence de l’arrachement, les épreuves imposées par la survie dans la taïga sibérienne et les steppes d’Asie centrale, puis un long, parfois impossible, retour vers les terres d’origine. Ces voix entretiennent une mémoire qui, encore aujourd’hui, imprègne les sociétés postsoviétiques, et éclaire peut-être notre présent. Ouvrage à paraître aux éditions de l’EHESS en co-édition avec les éditions de l’Ined le 17 avril prochain. 

Biographie de Emilia Koustova :

Emilia Koustova est historienne, professeure de civilisation russe à l’université de Strasbourg. Ses travaux portent sur les rituels politiques et les commémorations bolchéviques, les répressions staliniennes, la Seconde Guerre mondiale et la sortie de guerre en URSS, ainsi que le politiques de la mémoire dans la Russie contemporaine. Elle a en particulier dirigé l’ouvrage Combattre, survivre, témoigner: expériences soviétiques de la Seconde Guerre mondiale (Strasbourg, PUS, 2020).

Biographie de Alain Blum :

Alain Blum est démographe, statisticien et historien, directeur de recherches à l’Ined et directeur d’études à l’EHESS. Ses recherches actuelles explorent la question des déplacements forcés des populations, dans la continuité d’une réflexion plus générale sur la relation entre violence politique et transformations démographiques et sociales. Il est notamment l’auteur de Faux coupables. Surveillances, aveux et procès en Ukraine soviétique (1924-1934) (avec Y. Shapoval, Paris, CNRS Editions, 2012).